Rémunérations abusives : Swiss Re se pliera à la nouvelle réglementation en 2015

Rémunérations abusives : Swiss Re se pliera à la nouvelle réglementation en 2015
Michel Liès, PDG de Swiss Re.

Swiss Re soumettra à son assemblée générale du 11 avril le projet de mise en conformité avec l'initiative Minder. Ce dispositif de contrôle des rémunérations abusives, récemment introduit en Suisse, prévoit que les rémunérations des administrateurs et de la direction des groupes soient soumises au vote de l'assemblée générale des actionnaires. Mais il faudra attendre l'assemblée générale de 2015 pour que le processus soit mis en place. Pour l'heure, Michel Liès, l'homme à la tête du deuxième réassureur mondial, a perçu 7,02 millions de CHF en 2013, (5,77 M€), soit une hausse de 4,15% par rapport à 2012.

Augmentation du dividende

Les actionnaires n'ont pas été oubliés, puisque le groupe a proposé aujourd'hui qu'une augmentation du dividende de 10%, soit 3,85 CHF (3,16 €), ainsi qu'un dividende exceptionnel de 4,15 CHF (3,41 €) par action soient versées au titre de l'année 2013.
Swiss Re clotûre en effet l'exercice avec un bénéfice en hausse de 6% à 3,19 Md€ et avec un chiffre d'affaires de 21,71 Md€, soit une progression de 13% par rapport à 2012. Un ratio combiné particulièrement bas à 85,3% avait permis à la branche dommages de réaliser un bénéfice de 2,37 Md€.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Rémunérations abusives : Swiss Re se pliera à la nouvelle réglementation en 2015

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié