Renouvellements : offensive de Scor sur les marchés asiatiques

Renouvellements : offensive de Scor sur les marchés asiatiques
Victor Peignet, CEO de Scor Global P&C.

Scor a profité de la campagne de renouvellements de janvier pour étendre sa zone d'influence. Le réassureur, qui a vu 71% de ses primes en traités remises sur le marché, est parvenu à augmenter ce volume de 5% à 3,4 Md€, et ce, en dépit d'une inflexion des tarifs de 0,2%.

Dans les traités dommages, qui représentaient 72% de ces renouvellements – soit 1,93 Md€ –, son périmètre s'est principalement élargi en Asie. Quatre des six points de croissance ont été obtenus dans cette région du monde où le réassureur français poursuit sa diversification et parvient à étoffer son portefeuille de 32%. L'Asie, qui constitue désormais 19% de ses traités non-vie, exerce également une poussée dans les traités de spécialités. Elle contribue pour moitié à la croissance de 4% (724 M€) de ce secteur. Par ailleurs, le portefeuille traités de spécialités bénéficie d'une hausse de 6% dans les branches marine et énergie et de 4% en construction.

Hausse de 6% pour les traités cat' nat' américains

Autre progression : celle des traités cat' nat' aux Etats-unis. Bien que ne représentant que 2% du volume global de ces renouvellements de janvier, ce porfeuille augmente de 6% grâce à un renforcement des grandes compagnies nationales et internationales au détriment des compagnies régionales, dont les conditions ont été souvent jugées insatisfaisantes. Scor veille en effet à maintenir le ratio combiné des contrats souscrits lors de ces renouvellements au niveau de ceux de janvier 2013.

Le réassureur note chez les assureurs de grande et moyenne tailles une révision de leur stratégie d'achat de réassurance, voire une restructuration des programmes. Il entend profiter de la hiéarchisation en cours dans le marché de la réassurance au profit des grands réassureurs diversifiés. «Les renouvellements de janvier confirment notre analyse de cette dichotomie du marché. Dans le contexte actuel, la taille et la diversification alliées à la capacité à apporter une couverture générale des besoins et à proposer une approche globale aux cédantes répresentent un avantage concurrentiel déterminant», relève Victor Peignet, CEO de Scor Global P&C, la branche dommages de Scor.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

JURISTE CONFIRMÉ EN ASSURANCES h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Renouvellements : offensive de Scor sur les marchés asiatiques

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié