Résultats : Scor démarre bien l’année 2018

Résultats : Scor démarre bien l’année 2018

Le réassureur enregistre un résultat net en hausse de 18,6%, à 166 M€, au premier trimestre. La rentabilité de ses capitaux propres est au-dessus de son objectif stratégique.

 

L’année 2018 commence sous de bons auspices pour Scor. Après une année 2017 chahutée par une série exceptionnelle de catastrophes naturelles, le quatrième réassureur mondial enregistre un résultat net en hausse de 18,6% à 166 M€ au premier trimestre 2018. La rentabilité des capitaux propres (ROE) annualisé s’établit à 11,2%, bien au-dessus de l’objectif de son plan stratégique « Vision in Action » (800 points de base au-dessus du taux sans risque à 5 ans). Scor affiche, en outre, un ratio de solvabilité de 22%, au-dessus de la zone optimale définie dans « Vision in Action ».

Si les produits financiers du groupe sont en recul (-11,2%, à 134M€ à taux de change courant), les cash-flows opérationnels nets dégagés par son activité connaissent une hausse sensible : + 459%, atteignant 123M€. En réassurance de dommages aux biens et responsabilité (P&C), les flux de trésorerie sont affectés par le paiement des sinistres du troisième trimestre 2017, mais la division vie (Scor Global Life) dégage des cash-flows techniques élevés.

Solide rentabilité technique

Scor Global Life poursuit sa croissance soutenue et rentable, avec des primes brutes émises en hausse de 14,7% à taux de change constant, atteignant 2,291 Md€, tirée notamment par la région Asie-Pacifique et la ligne de métier « solutions financières ». La marge technique se stabilise, à 6,8% (7% à taux de change constant), en ligne avec les objectifs du plan stratégique « Vision in Action ».

En dommages, Scor Global P&C améliore sa rentabilité technique avec un ratio net combiné (sinistres et frais de gestion rapportés aux primes nettes) de 91,8%, bien en dessous de l’objectif de 95-96% du plan stratégique. Les primes brutes émises progressent de 3,9% à taux de change constant, à 1,48 Md€, grâce aux traités P&C aux Etats-Unis et à l’activité de grands risques industriels (Business Solutions).

Un redressement des tarifs en P&C

Les renouvellements du 1er avril 2018 (traités en Inde et aux Etats-Unis, agriculture, crédit-caution et catastrophes naturelles aux Etats-Unis) confirment la tendance observée en janvier. Après un cycle baissier de trois années en P&C, Scor améliore ses tarifs ajustés au risque de 2,9%, bénéficiant d’un contexte mondial favorable à la remontée des prix. La croissance des primes de l'exercice 2018 (à taux de change constants) devrait s'inscrire entre 3 et 8 %, comme énoncé dans le plan « Vision in Action ».

Aucune charge liée à la réforme fiscale américaine n'a été comptabilisée au premier trimestre 2018, mais elle le sera au deuxième trimestre. Pour répondre aux enjeux de cette réforme, Scor a annoncé vouloir réaménager ses structures opérationnelles. Cela sera effectif « d’ici le second semestre 2018 », prévient le groupe. La charge d'impôt totale non récurrente liée à cette réorganisation devrait se situer dans la moitié inférieure de la fourchette de 0 à 350 M $US communiquée lors des résultats annuels du groupe. Scor anticipe un impact limité sur le ratio de solvabilité.

 

 

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Résultats : Scor démarre bien l’année 2018

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié