[DOSSIER] Dossier : les résultats semestriels 2016 dans l'assurance 16/23

Résultats semestriels 2016 : Scor pénalisé par les cat’nat’

Résultats semestriels 2016 : Scor pénalisé par les cat’nat’
Nathalie Oundjan / Scor Denis Kessler, PDG de Scor

Scor affiche un résultat net en baisse de 15,9%, à 275 M€ au titre du premier semestre, pour des primes brutes émises de 6,74 Md€, en hausse de 5,9%. Le groupe a été pénalisé par un deuxième trimestre particulièrement coûteux en catastrophes naturelles. En revanche, le Brexit devrait avoir un impact très limité.

Incendie de Fort McMurray au Canada (65 M€), tremblement de terre au Japon, en Equateur et à Taïwan, tempêtes en Allemagne, inondations au Sri Lanka, tempête de grêle aux Pays Bas : après un premier trimestre clément, le deuxième trimestre 2016 a été particulièrement coûteux en catastrophes naturelles pour Scor, avec un impact de 12 points sur le ratio combiné du trimestre. Le réassureur affiche ainsi un résultat net au titre du premier semestre en baisse de 15,9%, à 275 M€. Pour Denis Kessler, le PDG de Scor, « c’est la démonstration de la capacité du groupe à absorber les chocs importants mieux que nos concurrents, puisque certains ont leur bénéfice net divisé par deux ».

Poursuite de la croissance

Cette déconvenue sur le résultat net ne doit cependant pas masquer les autres faits marquants du semestre. D’abord, « le groupe a continué à croître au premier semestre, et c’est une très bonne nouvelle », commente Denis Kessler, rappelant l’environnement macro-économique déprimé et le « cycle difficile » en non vie. Les primes brutes émises ressortent ainsi en hausse de 5,9% à taux de change constant, à 6,74 Md€ (+3,7% à changes courants), dont 3,93 Md€ en réassurance vie (+10,2% à taux de change constant, +8,3% en courant) et 2,8 Md€ en réassurance non vie (+0,6% à taux de change constant, -2% à taux de change courants). Sur 2016, le groupe anticipe une croissance de 5% en vie et de 3 à 4% en non vie, à taux de change constants. En non vie, Scor fait par ailleurs état « d’excellents renouvellements en juin et juillet » : 11% du volume annuel total de primes arrivait à renouvellement, soit 491 M€, sur lesquels ont été constatés « une augmentation des primes de 14,2% à taux de change constants, et des prix quasi stables ».

Profitabilité et rentabilité conformes au plan

A quelques semaines de l’annonce de son nouveau plan stratégique, le 7 septembre prochain, Scor peut se targuer que « tous les objectifs d’Optimal Dynamics ont été atteints, tant en solvabilité qu’en rentabilité, dans un environnement particulièrement difficile du fait des taux bas ». Sur le semestre, la marge technique vie s’élève à 7,1%, et le rendement des actifs à 3,1%, ce qui est dans les deux cas supérieur aux objectifs du plan « Optimal Dynamics ». En non vie, le ratio combiné s’élève à 93,8% (contre 90,9% au premier semestre 2015) : les catastrophes naturelles ont pesé à hauteur de 6,9 points sur le semestre, ce qui est compensé en partie par un impact de 1,6 point lié à la libération de réserves à hauteur de 40 M€. Le ratio de solvabilité, à 210%, se trouve bien dans la fourchette cible de 185%- 220%, et le rendement des fonds propres annualisé, bien qu’en baisse à 8,9% (contre 11,1% au premier semestre 2015) ressort 881 points de base au-dessus du taux sans risque.

Pas d’impact lié au Brexit

Scor précise enfin que le Brexit ne devrait avoir qu’un impact très limité, tant en termes d’activité, de risques opérationnels que de risques financiers. Le portefeuille libellé en livres Sterling représente 9% des actifs, et il est totalement congruent. « Une dévaluation de la Livre Sterling n’aurait pas d’effet de change négatif majeur sur le groupe, dont 6% des capitaux propres sont libellés en £ », précise Scor, non sans rappeler que « l’organisation du groupe est globale et multicentrée », et que « l’activité d’assurance directe transfrontalière est marginale au sein du groupe ».

Dans ce dossier

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 11 octobre 2019

ÉDITION DU 11 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Reprise de données budgétaires, comptables et achats des universités Paris Descarte...

Université René Descartes - Paris V Bureau des marchés

15 octobre

75 - UNIVERSITE PARIS DESCARTS

Prestations d'administration du personnel et de paie

SEM Plaine Commune Développement

15 octobre

93 - St Denis

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats semestriels 2016 : Scor pénalisé par les cat’nat’

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié