Remboursement d'optique: les arbitrages ne sont pas terminés (Essilor)

Remboursement d'optique: les arbitrages ne sont pas terminés (Essilor)

Le PDG du groupe Essilor, Hubert Sagnières, a déclaré, mercredi 7 mai, que le gouvernement «ouvre quelques portes» dans le projet de plafonnement des remboursements de frais d'optique par les complémentaires santé, prévu dans le cadre de la refonte des contrats responsables.

Hubert Sagnières a de nouveau critiqué ce projet lors de l’assemblée générale du groupe. «Le gouvernement a choisi la mauvaise solution», et «nous sommes très très inquiets», a affirmé le patron du leader mondial des verres correcteurs devant les actionnaires. Mais, «il semble que le gouvernement français ouvre quelques portes, et, en tout cas, commence à nous écouter», a-t-il ajouté, sans vouloir donner plus de détails. «N'inventons pas une mesure qui, si elle est appliquée, risquerait [...] de détruire une filière d'excellence française», a-t-il affirmé.

Transparence et santé visuelle

Le PDG d'Essilor avait déjà, à l'image d'autres acteurs de cette filière, contesté le projet gouvernemental de plafonner le remboursement des frais d'optique par les complémentaires santé pour limiter la hausse des dépenses dans ce secteur, fin avril, lors de l'inauguration du nouveau centre de recherche du groupe à Créteil.

Paul du Saillant, directeur général adjoint d'Essilor, a indiqué que le groupe était «en discussion avec la filière et avec les autorités pour trouver des solutions qui s'appuient sur la liberté de choix, la transparence et le souci de s'occuper de la santé visuelle des Français». Paul du Saillant a souligné que le projet gouvernemental posait «un enjeu de santé visuelle important» ainsi que «des enjeux industriels» pour la France, qui compte 77 sites industriels en optique.

Un décret dans les prochaines semaines

Le décret en Conseil d’Etat réformant les contrats de complémentaire santé – dont la prise en charge de l’optique –, en application de l’article 56 de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2014, était initialement attendu pour la fin mars. Interrogé par l’Argus, le cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, indiquait au début de la semaine que les arbitrages sont «en train d’être rendus» et que «leur publication devrait intervenir d'ici quelques semaines».


Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Remboursement d'optique: les arbitrages ne sont pas terminés (Essilor)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié