Réseaux de réparateurs : sous le capot, des moteurs plus puissants

Création de Sferen réparation, entrée d'Allianz dans le périmètre de CapsAuto, essor de Nobilas sous la houlette d'Axa : en mutualisant leurs réseaux de réparateurs, les assureurs s'engagent dans une course à la puissance.

L'année 2013 aura été marquée par d'importants changements sur le front de la réparation automobile. Alors que les trois mutuelles de .

3 500

Le nombre de réparateurs qui sera regroupé autour du réseau Sferen réparation.

Sferen - Maif, Macif et Matmut - finalisent la création de leur réseau de réparateurs commun, deux acteurs, qui faisaient la course en solo, viennent de signer des partenariats structurants. En avril, Axa France est entré à hauteur de 30% au capital de Nobilas, qui gérait une partie de ses réparateurs agréés et va désormais piloter l'intégralité de son réseau. Plus récemment, Allianz France a acquis 15% du capital de CapsAuto, filiale de Groupama qui intervient pour le compte du groupe mutualiste mais aussi pour des tiers. La tendance à la mutualisation qui a débuté à petite échelle, dans les années 2000, avec Assercar et Reparmut, s'est accélérée avec la création, en 2007, de Covéa AIS, structure de gestion des sinistres commune à GMF, Maaf et MMA, et avec l'entrée, en 2011, d'Aviva et de Generali au capital d'Assercar.

MUTUALISER LA MAÎTRISE DES COÛTS

Créer un réseau commun permet aux assureurs de partager les coûts de gestion, de jouer de l'effet de volume pour obtenir des tarifs avantageux sur les réparations et de proposer à leurs clients des services annexes en maîtrisant la facture finale. Récupération du véhicule sinistré à domicile, voiture de remplacement, retour du véhicule contrôlé et nettoyé, garanties étendues sur les réparations : c'est pour être en mesure de proposer ce type de prestations à grande échelle, sans frais supplémentaires pour les assurés, qu'Allianz a rejoint CapsAuto, et qu'Axa a confié la gestion de l'intégralité de son réseau à Nobilas.

ALLIANCES MULTIFORMES

La mutualisation s'opère de manière assez naturelle entre sociétés appartenant à un même groupe, même si la fusion des réseaux, telle que celle en cours au sein de Sferen, prend du temps et bouleverse d'autant les habitudes de chacune des composantes. La mise en commun de moyens s'effectue aussi par le biais de prestataires, indépendants à l'instar d'Elexia et de Nobilas avant qu'Axa n'en devienne actionnaire, ou appartenant à des assureurs tels que CapsAuto (anciennement Motocare services racheté par Groupama en 2003). La gestion de sinistre étant devenue stratégique, les partenariats noués vont parfois au-delà de la relation client-prestataire. Entrer au capital des sociétés qui gèrent les réseaux, - comme l'ont fait les assureurs qui ont rejoint Assercar, ou plus récemment Allianz et Axa -, permet d'avoir un meilleur contrôle des prestations et d'être associé à la stratégie de son partenaire. Dans un paysage de plus en plus structuré, les sept assureurs qui mettent en commun leur réseau sur une base associative au sein de Reparmut font aujourd'hui figure d'exception.

DES PRESTATAIRES SOUS PRESSION

À chaque fois qu'un assureur reconfigure son réseau, l'inquiétude gagne le monde de la réparation. Car qui dit mutualisation, dit souvent réduction du nombre d'agréments. Le réseau de Sferen réparation devrait compter 3 500 réparateurs alors que la Macif et la Maif travaillaient avec davantage de prestataires. Dans le cas d'Axa, il est peu probable que les 1 900 réparateurs gérés en direct soient tous reconduits par Nobilas, même si le réseau piloté par ce dernier doit croître.

Capsauto, nobilas et sferen réparation: trois réseaux en pleine transformation

Périmètre d’intervention et effectif des sept structures pilotant la gestion des réparations automobiles pour le compte des assureurs.

Outre les risques liés à la perte d'un agrément, ce sont les rapports de force induits par les fusions de réseaux qui inquiètent les professionnels de l'automobile. En 2008, leurs fédérations ont obtenu que les relations entre assureurs et réparateurs fassent l'objet d'une charte. Signée par la FFSA et le Gema, celle-ci fixe le cadre des relations entre assureurs et réparateurs et rappelle que l'assuré reste libre de choisir son prestataire, un principe réintroduit dans le projet de loi consommation en cours d'examen. Malgré ces garde-fous, le monde de l'assurance continue à faire l'objet de critiques de la part des fédérations de réparateurs. Tarifs établis sans référence aux prix pratiqués sur le terrain, prestations annexes pas ou insuffisamment rémunérées, pénalités à payer au cas où le quota d'achats auprès des partenaires sélectionnés n'est pas atteint : autant de pratiques, qui même si elles restent minoritaires, contribuent à accentuer le malaise.

TROUVER UN ÉQUILIBRE

Pour inciter leurs clients à faire appel à des garages agréés, les assureurs n'ont cessé d'élever le niveau des prestations associées à ce mode d'indemnisation. Mise à disposition d'une voiture de courtoisie ou retour du véhicule réparé à domicile sont devenus des standards, réduisant les possibilités de se différencier. Il reste certes des idées d'innovation en périphérie de la réparation - déclaration de sinistre en ligne, suivi en temps réel de l'avancement des dossiers, etc. - mais à l'avenir les assureurs devront faire preuve de beaucoup d'imagination et surtout veiller à préserver l'avenir de leurs prestataires. Instaurer des liens privilégiés sans créer de dépendance, optimiser le maillage des réseaux sans obliger les réparateurs à effectuer de trop longues distances pour convoyer ou récupérer un véhicule, créer des conditions d'achats préférentiels sans créer de barrières, encourager la qualité sans pour autant étrangler : de la position des curseurs dépend l'avenir des modèles qui se construisent aujourd'hui

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Renouvellement des marchés d'assurances d'HABITAT 08

Habitat 08

19 juillet

08 - HABITAT 08

Souscription des contrats d'assurances pour le cias ehpad dins lou pelou.

Maison de retraite Dinsiou Pelou

19 juillet

87 - CUSSAC

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réseaux de réparateurs : sous le capot, des moteurs plus puissants

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié