Ressources Humaines – Groupes de protection sociale : Malakoff-Médéric ou la force du handicap

Le groupe de protection sociale s'engage pour faire changer le regard sur le handicap, aussi bien dans l'entreprise que dans la vie de tous les jours.

Une politique RH ambitieuse et des actions publiques soutenues

INTERNE

Une insertion facilitée
Il y a un an, le groupe de protection sociale a renouvelé, pour la période 2012-2015, son accord d'entreprise portant sur l'insertion des personnes handicapées. Cet accord triennal vise notamment à faciliter l'accueil des stagiaires et s'attache également à la prise en compte de la déficience intellectuelle dans l'entreprise.

Des locaux aménagés
Un ascenseur et une rampe installés sur le parvis de son siège social, des portes avec capteurs dans le parking principal qui s'ouvrent dès que quelqu'un s'en approche : Malakoff-Médéric a adapté ses locaux afin de pouvoir accueillir les personnes handicapées.

Des formations adaptées
Recruter des personnes atteintes de déficiences auditives implique de pouvoir communiquer ensuite avec eux. Dans son catalogue de formation, Malakoff-Médéric propose ainsi à ses salariés l'apprentissage du langage des signes.

EXTERNE

Un engagement pour le maintien dans l'emploi
« Dans un contexte où il y a de moins en moins de subventions, nous voulons faire émerger des démarches performantes, reproductibles et peu coûteuses », indique Hugues du Jeu, le directeur général adjoint. Dans ce sens, en juin dernier, Malakoff-Médéric a financièrement soutenu le lancement d'un dispositif d'accompagnement des parcours professionnels des personnes handicapées employées en milieu ordinaire. Cette expérimentation d'origine publique vise à identifier les bonnes pratiques.

Une plate-forme pour sourds et malentendants
Malakoff-Médéric a ouvert en 2011 un pôle de relations clients dédié aux personnes atteintes de déficiences auditives. « En amont, nous avons formé des conseillers, eux-mêmes sourds et malentendants, aux métiers de la retraite, de la santé, de la prévoyance et de l'épargne. Via une webcam, ils conseillent les clients en langue des signes », explique Guillaume Sarkozy, délégué général. Une initiative récompensée par un Argus d'or.

  • 6,1% Le taux d'emploi des salariés handicapés au sein de Malakoff-Médéric en 2012. En comparaison, la part de travailleurs handicapés dans le secteur privé s'élevait à 2,8%, fin 2010, selon les derniers chiffres de l'Agefiph.
  • 4 M€ Le montant que l'action sociale consacre chaque année en aides individuelles (amélioration de l'habitat, adaptation du véhicule et/ou du logement, bourses d'études pour enfants handicapés) pour ses adhérents confrontés directement ou indirectement au handicap.

Un partenariat avec le monde Handisport
Depuis 2009, le groupe de protection sociale est partenaire de la Fédération française Handisport. À l'occasion des championnats du monde d'athlétisme, organisés en juillet dernier à Lyon sous l'égide du comité paralympique international (IPC), Malakoff-Médéric a signé un nouveau partenariat, cette fois-ci avec la Fédération française de sport adapté (FFSA). Ces collaborations courent jusqu'aux jeux Paralympiques de Rio, organisés en 2016. Le groupe emploie par ailleurs des sportifs de haut niveau, à l'instar de Nantenin Keita, médaillée de bronze aux jeux Paralympiques de Londres sur 100 mètres.

Objectif : une image valorisée
Si Malakoff-Médéric s'engage autant en faveur du handicap, c'est avant tout parce qu'« il y a une volonté forte de Guillaume Sarkozy d'aller toujours plus loin et toujours plus haut dans ce domaine », note Christine Laroulandie, la directrice de la communication. Pour quelle rentabilité au final ? « C'est difficile de quantifier le retour sur investissement de nos engagements », répond le délégué général du groupe.

Un moyen de se différencier
Bien que l'aspect « business » ne semble pas entrer en compte, force est de constater que le partenariat avec la Fédération française Handisport a permis au groupe de protection sociale de développer « une complémentaire santé exclusivement dédiée aux bénévoles et aux licenciés de la FFH », précise Guillaume Sarkozy. Cette mobilisation en faveur du handicap - qui devrait d'ailleurs s'accroître avec la mise en place d'un projet de télémédecine visant à faciliter l'accès aux soins à de jeunes autistes - a tout de même le mérite de renvoyer une image positive du groupe. « J'ai la conviction qu'aujourd'hui on ne choisit pas une marque uniquement parce qu'elle propose un bon rapport qualité/prix. Dans le contexte actuel, les gens sont aussi très attachés à la réputation des entreprises. Or, notre engagement en faveur des handicapés, en prouvant notre engagement social et sociétal et nos valeurs, contribue à nous différencier », observe Christine Laroulandie.

Emploi

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FRAIS DE SANTE PERSONNEL DE MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL.

Betem Languedoc Roussillon

23 janvier

34 - MONTPELLIER

Marché d'assurances.

Atlantique Habitations

23 janvier

44 - ATLANTIQUE HABITATIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Ressources Humaines – Groupes de protection sociale : Malakoff-Médéric ou la force du handicap

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié