Résultats 2015 : AG2R La Mondiale, l'effet Réunica

Résultats 2015 : AG2R La Mondiale, l'effet Réunica
«Pour sa première année intégrant Réunica, AG2R La Mondiale a franchi de nouvelles étapes» se félicite le directeur général du groupe André Renaudin.

Le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale a résolument joué la carte de la rentabilité en 2015. Mais concernant l'évolution des chiffres d'affaires, les hausses importantes annoncées en prévoyance et santé tiennent principalement à l'intégration de Réunica.

Année 2015 de transitions pour AG2R La Mondiale, à l’occasion de la présentation de ses résultats pour l’année écoulée. Transition avec, pour la première année, l’intégration de Réunica au 1er janvier 2015. Transition toujours avec la baisse – volontaire – de l’assurance vie épargne, eu égard à la volonté du groupe de limiter les nouvelles affaires sur les supports euros. Transition enfin avec de premiers effets attendus de l’ANI du 11 janvier 2013 en santé.

Des objectifs tenus

«Le groupe a atteint ses principaux objectifs, se réjouit tout d'abord le directeur général d’AG2R La Mondiale André Renaudin : maîtriser et piloter son développement, maintenir des résultats élevés et renforcer ses fonds propres». Ainsi, au global, le résultat net du groupe s’élève à 299 millions d’euros (+5,7% par rapport à 2014), les fonds propres à 5,2 milliards d’euros (+22,8%) et la collecte brute globale à 27,8 milliards d’euros (+47,8% sans intégrer Réunica en 2014, mais -1,6% pro forma (PF) - cf. tableau).

Ce résultat net de 299 millions d'euros est surtout porté par l'assurance vie (191 millions d'euros), là où le résultat se révèle également positif pour la prévoyance santé (61 millions d'euros). Le ratio de solvabilité, de son côté, ne bouge pas et se stabilise à 285% : le ratio « dur » (hors plus-values latentes) gagne de son côté 13 points à 166%.

 
Poste cotisations (en M€) \ Année (PF, avec Réunica) 2014 2014 PF* 2015 Evolution 2015 PF
Epargne 5829 5829 4796 -17,7%
Retraite supplémentaire 1765 1783 1852 +3,9%
Santé 1759 2172 2081 -4,1%
Prévoyance 1180 1385 1479 +6,8%
Autres (IARD, revenus immobiliers...) 84 86 99 +14,8%
TOTAL Activités assurantielles 10618 11255 10308 -8,4%
TOTAL Retraite complémentaire 8202 17005 17512 +3%
TOTAL COLLECTE 18820 28260 27820 -1,6%

* Les chiffres 2014 PF (pro forma) intègrent à la fois ceux d'AG2R La Mondiale et de Réunica.

Cette collecte brute de 27,8 milliards d’euros agglomère toutefois différentes réalités. Le groupe AG2R La Mondiale a ainsi doublé de taille en retraite complémentaire grâce à l’intégration de Réunica (de 8,2 à 17 milliards d’euros sur l’année 2014). L’année 2015 est l’occasion d’une légère hausse de 3%, avec un total de 17,5 milliards d’euros de cotisations : celles des régimes Agirc et Arrco progressent de 2,7%, ce qui permet à AG2R La Mondiale de représenter désormais un quart de l’ensemble des cotisations Agirc et Arrco. Le résultat net comptable s’élève, de son côté, à 47,6 millions d’euros.

Tendances différentes pour l’ensemble des activités assurantielles : la baisse de 8,4% des cotisations (de 11,3 à 10,3 milliards d’euros, en incluant Réunica) mixe toutefois des situations fort dissemblables. En prévoyance et en retraite supplémentaire, l'ensemble AG2R La Mondiale Réunica est en progression par rapport au même périmètre pour 2014 : + 6,8% en prévoyance et +3,9% en retraite. En revanche, en santé, le chiffre d'affaires 2015 est en recul de 4,1% par rapport à 2014 à périmètre égal, sans que l'on sache si ce recul tient à une mauvaise performance de Réunica ou d'AG2R La Mondiale.

La forte baisse en épargne (de 5,8 à 4,8 milliards d’euros) s’explique par la stratégie du groupe, à l’instar des autres acteurs du marché, de limiter les nouvelles affaires sur les supports euros (-30%) pour privilégier celles en unités de compte (+24,5%), baisse des taux longs oblige. Les cotisations en prévoyance, si elles progressent globalement, sont poussées par la collective (+7,9%) pour compenser l’individuelle (-1,2%) : la retraite supplémentaire progresse dans les deux segments (+2,7% sur la collective, +5,2% en individuelle).

De nombreuses questions en santé

La situation est plus contrastée en santé : «Nous ne sommes pas encore dans le choc de l’ANI» note le directeur général délégué du groupe Philippe Dabat. Si la baisse de l’individuelle (-2,9%, à 717 millions d’euros) s’entend avec le transfert progressif vers la collective (réforme de la généralisation oblige) et les événements favorables de 2014 (intégration de ViaSanté et de la mutuelle du Ministère de la Justice), l’analyse de la situation de ladite collective (-4,8% à 1,37 milliard d’euros) s’avère plus complexe.

Les résiliations ont effectivement été plus nombreuses que les affaires nouvelles sur l’année 2015, c’est le résultat de «la priorité donnée à l’amélioration des équilibres techniques» selon le groupe, ce qui s'est traduit notamment par une plus forte sélectivité concernant les nouveaux entrants (30 000 entreprises et 140 000 salariés supplémentaires affiliés en 2015). Cela vaut aussi pour les branches professionnelles, en première ligne sur la réforme de la généralisation durant l'année écoulée : «Nous avons répondu à une trentaine d’appels d’offres sur les 80 lancés en 2015» explique ainsi M. Dabat.

Si ce dernier attend une croissance sur la collective pour l’année 2016, cette dernière dépendra de plusieurs facteurs : fin des clauses de désignation (sur lesquelles AG2R est particulièrement exposé), réintégration des dispenses d’affiliation à compter du 1er janvier 2017, conquête de nouvelles branches (douze recommandations en 2015)… sans oublier, comme le rappelle M. Dabat, que les marges en collective sont toujours plus faibles qu'en individuelle. «Nous travaillons sur la marge plus que sur le chiffre d'affaires et vérifions d'abord que la marge globale ne soit pas détruite» insiste-t-il.

Et ce n’est pas l’unique chantier qui attend le groupe AG2R La Mondiale en cette période : la création d’Arial CNP Assurances au 1er avril 2016, la naissance au 1er janvier 2017 d’AG2R Réunica Arrco et AG2R Réunica Agirc, la mise en œuvre de Solvabilité 2 via la future Sgam prudientielle sont autant d'enjeux d'importance pour le groupe.

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Résultats 2015 : AG2R La Mondiale, l'effet Réunica

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié