[DOSSIER] Réassureurs : les résultats 2015 (e-dossier) 4/5

Résultats 2015 : Scor tient le cap dans la dernière phase du plan stratégique

Résultats 2015 : Scor tient le cap dans la dernière phase du plan stratégique
Nathalie Oundjan / Scor Au 31 décembre 2015, le groupe dirigé par Denis Kessler a dégagé un résultat net consolidé part du groupe de 642 M€, en hausse de plus de 25%, et nettement supérieur aux prévisions des analystes qui anticipaient 600 M€.

Le réassureur français a dégagé des résultats annuels supérieurs aux attentes des analystes. A six mois du lancement de son prochain plan stratégique 2016-2019, le groupe piloté par Denis Kessler a coché les principaux objectifs opérationnels, financiers et réglementaires d’Optimal Dynamics (2013-2016).

 

Des résultats 2015 « qualifiés d’excellents » par Denis Kessler, PDG de Scor. Dans un contexte tendu pour la réassurance en particulier en dommage, le réassureur français a tiré son épingle du jeu au point de conforter sa « position de premier rang sur le marché ».

Résultats favorisés par des plus-values

Au 31 décembre 2015, le groupe a dégagé un résultat net consolidé part du groupe de 642 M€, en hausse de plus de 25%, et nettement supérieur aux prévisions des analystes qui anticipaient 600 M€. Les primes brutes émises ressortent à 13,4 Md€, en progression de 18,6% à taux de change courants (+6,4% à change constant), se répartissant de façon équilibré entre la partie dommages (5,72 Md€, +4,9% à change constant) et la vie (7,7 Md€, +7,5%). Les fonds propres ont augmenté de 11,1 % en 2015 pour atteindre 6,363 Md€ au 31 décembre 2015 après le versement de 260 M€ de dividendes en mai dernier et les actifs affichent un rendement de 3,1%.En tenant compte des fonds déposés chez les cédantes, le taux de rendement net des placements atteint 2,6% en 2015.

Les résultats de Scor ont été facilités par la réalisation de 170 M€ de plus-values sur l’ensemble de l’exercice, provenant principalement du portefeuille actions et, dans une moindre mesure, du portefeuille obligataire.

La trajectoire de Scor en ligne avec le plan de vol

A l’arrivée, le cinquième réassureur mondial publie des indicateurs conformes aux ambitions de son plan stratégique « Optimal Dynamics », qui s’achève à la fin du premier semestre 2016. Le rendement des fonds propres annualisé (ROE) atteint ainsi 10,6 %, soit 1 055 points de base au-dessus du taux sans risque (à trois mois). Le ratio de solvabilité ajusté* s’élève à 211%, dans la fourchette optimale comprise entre 185% et 220% prévue par le plan, contre 202% en 2014. Quant au ratio d’endettement financier, il s’élève à 27,5% soit « un niveau temporairement supérieur à la fourchette d’Optimal Dynamics » après le lancement de 250 M€ de titres subordonnés à durée déterminée.

Baisse des prix contenue en dommages

En dommages, l’activité de Scor Global P&C a été soutenue par le marché américain, en particulier dans la branche responsabilité, la poursuite du développement de l’activité liée au Lloyd’s et une part grandissante de la réassurance proportionnelle. En termes de résultats techniques, le ratio combiné s’améliore de 0,3 point à 91,1% en raison d’une faible sinistralité « cat nat ».

A propos des renouvellements, le réassureur français a dégagé une croissance des primes brutes de 2% à taux de change constants pour atteindre 3 Md€. Les prix sont, quant à eux, ressortis en légère baisse, de l’ordre de 1%.

La branche vie dopée par l’Asie-Pacifique

En réassurance vie, qui compte désormais pour 57% des primes, le segment a profité de bonnes performances sur ses trois lignes de métiers que sont la protection, la longévité et les solutions financières. La marge technique s’établit à 7,2%, en légère progression et en ligne avec l’objectif de 7% fixé dans Optimal Dynamics.

Affronter l’environnement économique

Compte-tenu de l’environnement économique et financier, marqué par les taux bas et les mouvements des marchés financiers, Scor Global Investments indique vouloir renforcer la gestion prudente de son portefeuille. Une orientation qui se traduira par l’augmentation « de façon temporaire » du niveau de liquidité de son portefeuille à 11% tout en gardant la duration du portefeuille obligataire (ndlr : durée de vie moyenne de ses flux financiers pondérée par leur valeur actualisée) à un niveau stable de 3,9 ans.

Dans ce contexte, le groupe table sur un rendement des actifs à fin 2016 dans une fourchette comprise entre 2,8% et 3,1%.

*Le ratio de solvabilité ajusté de 211 % tient compte du remboursement attendu de deux dettes arrivant à échéance de remboursement au 3e trimestre 2016, sous réserve de l'évolution des conditions de marché et de l'approbation préalable des autorités de supervision. Le ratio de solvabilité, fondé sur les dispositions de Solvabilité II, s'élève à 231 % à la fin de l'année 2015.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2015 : Scor tient le cap dans la dernière phase du plan stratégique

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié