Résultats 2016 de l'assurance : année record pour les catastrophes naturelles

Résultats 2016 de l'assurance : année record pour les catastrophes naturelles
Les inondations de mai-juin 2016 en Ile de France ont causé le plus de dégâts depuis 1982

La FFA a présenté ses premiers résultats depuis sa création. Entre aléas climatiques majeurs et décollecte en vie, le secteur fait grise mine en 2016.

Pour sa première année d’exercice, les résultats présentés par la Fédération Française de l’Assurance (FFA), qui réunit sous un même toit sociétés et mutuelles d’assurance, font plutôt grise mine. Si son président Bernard Spitz juge les « résultats satisfaisants dans un environnement difficile », les cotisations n’ont enregistré en 2016 qu’une légère progression de 0,4%, à 210 Mds d’€, contre une hausse de 4% en 2015. Sous l’effet d’une forte hausse des catastrophes naturelles, du vieillissement de la population et de la hausse du coût des accidents matériels, les prestations ont, elles, fortement grimpé : +5,8%, à 175 Mds d’€.
Une année d’aléas climatiques « exceptionnelle »
2016 a été marquée par une sinistralité forte sur le plan climatique. Les inondations de mai et juin en Ile de France, les épisodes de grêle de l’été, la tempête sur la façade Ouest en mars ont fait flamber la facture à 2,3 Mds d’€. Un coût supérieur à la moyenne des 8 dernières années qui s’établit à 1,8 Md d’€. Les inondations du printemps ont, notamment, été les plus coûteuses en dégâts assurés depuis 1982, avec 1,3 Mds d’€ de dégâts indemnisés. La FFA, qui a signé en novembre une convention avec le gouvernement pour l’amélioration de la prise en charge des sinistrés, veut mettre l’accent sur la prévention. « Pour les cours d’eaux principaux, la Seine et la Loire, les plans de prévention se sont montrés efficaces. Mais le problème s’est posé pour les affluents secondaires et les rives, sous-occupés en plans de prévention », explique Bernard Spitz.
Auto : le coût des accidents grimpe
La sinistralité est également en hausse pour l’automobile. Après une série ininterrompue de baisse depuis 1996, la fréquence des accidents corporels est repartie à la hausse en 2016. Leur coût moyen augmente également, de 4,8% par an en moyenne depuis 2010. De même, le coût moyen des accidents matériels n’a fait que progresser: +1,4% par an sur la période 2010-2016, en raison de la technologie embarquée. Si la hausse du parc automobile ainsi que la hausse tarifaire (+1,2%) ont soutenu l’activité (+1,8% d’affaires directes), la charge des sinistres a augmenté de 5%. Le ratio combiné du secteur se dégrade donc à 104, contre 103 l’an passé. « L’automobile demeure un produit d’appel sur lequel on perd de l’argent », commente le délégué général de la FFA Arnaud Chneiweiss.
Décollecte de l’assurance-vie
Quant à l’assurance-vie, les cotisations s’établissent à 135 Md€ en léger recul de 0,6% par rapport à 2015 dont 81% en euros et 19% en unités de compte, soit un point de plus qu’en 2015. La collecte nette s’affiche, elle aussi, en recul de 28,5% à 16,8 Md€ (cotisations à 135 Md€ - prestations à 118 Md€), dont 84% réalisée en UC. Après un premier semestre qui «s’est bien tenu », la collecte a ralenti au cours des trois derniers mois sous l’effet de rachats plus importants, explique Bernard Spitz. Les Français ont puisé dans leur assurance-vie pour «réaliser des achats immobiliers en anticipation de la remontée annoncée des taux ». «L’attentisme », généré par le risque politique, ainsi que « les réactions de nature diverse à la loi Sapin 2» ont aussi alimenté ce mouvement de rachats.
Santé-prévoyance au beau fixe
Un seul indicateur est au vert : le chiffre d’affaires en santé et en prévoyance progresse de 4,6%, à 22 Mds d’€. Dans le même temps, les prestations en santé-prévoyance grimpent, toutefois, de 5,3% à 17 Mds d’€. Sur le seul segment de la santé, les cotisations augmentent de 5,5% à 11,6 Mds d’€. L’année 2016 a été marquée par la mise en œuvre de l’ANI ce  qui s’est traduit par une hausse de 15% des cotisations sur les contrats collectifs. Ces derniers représentent désormais 49% des cotisations globales des sociétés d’assurances en santé.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mise en place d'une complémentaire santé négociée, à destination des habitants

Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône

25 mars

13 - CONSEIL DEPARTEMENTAL DES BOUCHES DU RHONE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2016 de l'assurance : année record pour les catastrophes naturelles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié