Résultats 2017 : CNP Assurances garde le cap sur la rentabilité

Résultats 2017 : CNP Assurances garde le cap sur la rentabilité
Laetitia DUARTE

CNP Assurances affiche de très bons résultats 2017. La compagnie recueille les fruits de sa réorientation stratégique et de sa diversification en Amérique latine.

Des résultats « excellents » soutenus par « une bonne dynamique de croissance rentable ». Voilà comment Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances, a commenté fin février la présentation des chiffres 2017 du groupe. Le premier assureur de personnes dans l’Hexagone, également présent en Europe et en Amérique du Sud, affiche un résultat net part du groupe de 1,28 Md€, en progression de 7 % (+ 5,6 % à périmètre et change constants) alors que son chiffre d’affaires augmente d’un peu moins de 2 %, à 32,1 Md€.

Marges en hausse

Cette bonne rentabilité tient à la poursuite de la mutation du modèle économique du groupe vers les produits d’épargne en unités de compte et les activités de protection. En Amérique latine, Caixa Seguradora affiche un chiffre d’affaires en hausse de 71,6 % (+60,5 % à périmètre et change constants) avec une collecte presque uniquement en unités de compte. Même constat en Europe, où CNP Unicrédit vita et CNP Partners ont réussi la conversion de leur mix produits avec une part d’unités de compte de plus de 72 % dans le chiffre d’affaires.

  • 32,1 Md€ Le chiffre d’affaires du groupe CNP Assurances
  • 1,28 Md€ Le résultat net part du groupe
  • 2,8 Md€ Le résultat brut d’exploitation
  • 190 % Le taux de couverture du SCR groupe
  • 71 % La part de la France dans le CA du groupe
    Source : CNP ASSURANCES

En France, la donne est un peu différente et les résultats demeurent encore très imprégnés du métier historique de CNP, l’épargne en euros. Le chiffre d’affaires s’affiche ainsi en baisse de 5,9 % à 22,8 Md€, et le poids de l’Hexagone passe ainsi à 71 % du chiffre d’affaires du groupe contre 77,1 % en 2016.

Ce fort recul est lié à l’épargne retraite, qui diminue de 9,5 % à 18,1 Md€. Mais, suivant l’objectif affiché par Frédéric Lavenir, la part en unités de compte est croissante et atteint 20,7 % du chiffre d’affaires, contre 15 % en 2016. La collecte nette en épargne/retraite a été positive en unités de compte (2,3 Md€) et négative en euros (7,7 Md€). « Ces résultats sont en cohérence avec la stratégie de CNP Assurances, qui consiste à favoriser la qualité des affaires plutôt que les volumes », décrypte Marc-­Philippe Juilliard, directeur en charge de l’assurance chez S&P Global Ratings.

D’autant qu’en parallèle, CNP affiche un bon score sur les activités de prévoyance en France, où le chiffre d’affaires de 4,7 Md€ est en hausse de 11,4 %. « Ces chiffres sont la conséquence du nouveau partenariat avec BPCE qui favorise l’activité d’assurance des emprunteurs au détriment de l’épargne, et qui génère ainsi des volumes plus faibles, mais des marges plus importantes. Et cet effet va perdurer en 2018 », explique Marc-Philippe Juilliard.

Malgré une activité en recul, la France affiche un revenu net part du groupe (RPNG) de 935 M€, en progression de 3 %. Cela reste loin, toutefois, de la performance de l’Amérique latine, dont le RNPG augmente de près de 20 %. Alors que la rentabilité des capitaux propres pour la France et le reste de l’Europe est respectivement de 6,8 % et 7,2 %, il atteint 18,8 % en Amérique du Sud. On comprend bien l’enjeu pour CNP Assurances de l’actuelle renégociation des accords de distribution avec son partenaire brésilien.

Les actionnaires discutent

Depuis l’arrivée à la tête de la Caisse des dépôts d’Éric Lombard, ex-PDG de Generali, les rumeurs sur CNP Assurances ont repris de plus belle. Philippe Wahl, PDG du Groupe La Poste actionnaire à 18 % via Sopassure, holding commune avec BPCE, pousserait l’idée d’une intégration de la compagnie dans son giron afin d’alimenter en produits d’assurance sa filiale bancaire. Frédéric Lavenir s’est refusé à tout commentaire. Rémy Weber, patron de La Banque Postale, a reconnu l’existence de « discussions à la Caisse des dépôts », mais sans aucun schéma particulier : « Nous sommes dans des réflexions logiques d’actionnaires qui souhaitent le meilleur pour leurs filiales. » « L’actionnariat de CNP est complexe. À ce stade, rien n’indique qu’il y aura des impacts sur l’activité du groupe et cela n’est dans l’intérêt d’aucune des parties prenantes, explique Marc-Philippe Juillard, directeur en charge de l’assurance chez S&P Global Ratings. Notre scénario est qu’aujourd’hui, nous n’envisageons pas d’action sur le rating ainsi que l’indique la perspective stable dont les notes du groupe sont assorties. »

Transformation numérique

Ces bons résultats permettent à la compagnie d’afficher un dividende en hausse à 0,84 € par action et de renforcer sa solvabilité avec un ratio de solvabilité de 190 %, en progression de 13 points. Alors que le résultat brut d’exploitation s’élève pour 2017 à 2,8 Md€, en hausse de 9,5 %, la compagnie s’engage à nouveau sur un objectif de croissance organique du résultat brut d’exploitation (RBE) de 5 % en 2018. De quoi amplifier les rumeurs sur son avenir sur le plan actionnarial (lire encadré) et de poursuivre les investissements sur la transformation numérique.

Frédéric Lavenir s’est dit « satisfait du développement de Youse » – la plateforme d’assurance brésilienne 100 % digital a dépassé l’objectif de 100 000 contrats –, au point que le directeur général a annoncé que CNP assurances a « l’intention de déployer la marque dans d’autres pays d’Amérique du Sud ».

La stratégie de CNP Assurances consiste à favoriser la qualité des affaires plutôt que les volumes.

Marc-Philippe Juilliard, S&P Global Ratings

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services en assurances.

Ville de Caluire et Cuire

19 mai

69 - CALUIRE ET CUIRE

Prestations de service d'assurances diverses

Ville de St Gervais les Bains

19 mai

74 - ST GERVAIS LES BAINS

Prestations d'assurance.

Centre hospitalier Pierre Oudot

19 mai

38 - BOURGOIN JALLIEU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2017 : CNP Assurances garde le cap sur la rentabilité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié