[DOSSIER] Dossier : les résultats semestriels 2016 dans l'assurance 12/23

Résultats : Generali garde le cap face aux taux bas et à la volatilité des marchés

Résultats : Generali garde le cap face aux taux bas et à la volatilité des marchés
Philippe Donnet, directeur général de Generali évoque « une intensification de nos efforts » dans la période économique actuelle.

Le troisième assureur européen a dévoilé des résultats semestriels en repli, bien que supérieurs aux attentes du marché, affectés par la « volatilité des marchés et le niveau bas des taux d’intérêt ». Malgré cet environnement économique difficile, Philippe Donnet, patron du groupe depuis mars 2016, a confirmé les objectifs du plan stratégique 2015-2018.

Une publication « solide et encourageante » de l’aveu même de Philippe Donnet, directeur général du groupe Generali, et ce, « malgré des conditions de marché extrêmement difficiles ». Au premier semestre 2016, le troisième assureur européen a publié un résultat net en baisse de 9,9% à 1,178 Md€, pénalisé par des dépréciations et un niveau réduit de plus-values, lesquelles ont été réinvesties au 30 juin conformément à la stratégie du groupe visant à préserver la rentabilité future. Bien qu’en net repli, le bénéfice net ressort supérieur aux attentes des analystes financiers qui anticipaient 1,115 Md€.

Chute du résultat opérationnel

Le résultat opérationnel (Ebit) du groupe recule, quant à lui, de 10,5% à 2,487 Md€, là aussi à un niveau meilleur qu’attendu par les analystes (2,304 Md€). Sur la période, il est pénalisé à la fois par une contraction des résultats en vie (-3,5% à 1,653 Md€) et en dommages (-5,6% à 1,042 Md€) et par une dégradation des performances financières sous l’effet « du scénario de taux bas, des secousses au deuxième trimestre sur les marchés actions et de l’adoption d’une approche prudente qui prévoit une contribution plus faible des gains réalisés », souligne le groupe.

A noter que la division « holding et autres activités » enregistre une perte opérationnelle de 102 M€ en partie liée à Banca Generali. Dans ce contexte difficile, le groupe affiche un rendement annualisé des fonds propres (return on equity, RoE) de 12,9% sur la période, contre 14% en 2015, mais en ligne avec les objectifs du plan stratégique 2015-2018, lequel prévoit un RoE de 13%.

Amélioration du ratio combiné

Le chiffre d’affaires ressort à 37 Md€, en baisse de 2,1% par rapport au premier semestre 2015. La croissance de l’activité dommages de 1,3% à 11,131 Md€ n’a que partiellement compensé le repli de 3,5% à 25,816 Md€ en assurance vie. Sur ce marché, la volatilité des marchés s’est notamment traduite par une chute des ventes de produits en unités de comptes de l’ordre de 20%.

En dommages, l’activité est portée par la branche automobile, en croissance de 2,3%, pour l’ensemble du groupe malgré des disparités régionales. En termes de sinistralité, le ratio combiné s’améliore de 0,3 point pour s’établir à 92,3%. Sur le semestre, le groupe italien a essuyé des catastrophes naturelles pour près de 125 M€ en particulier en Allemagne et en France.

Légère contraction de la marge de solvabilité

Au titre du premier semestre 2016, Generali a fait le choix de communiquer deux ratios de solvabilité 2. Le premier, calculé sur la base de son modèle interne partiel et de la formule standard, ressort à 161% contre 171% à fin 2015. Le second, obtenu sur le modèle interne appliqué à toutes les entités du groupe, atteint 188% contre 202% à fin 2015. « La génération récurrente de capital rend possible le maintien d’un excellent niveau de solvabilité et réduit partiellement l’impact négatif de l’environnement économique », indique Generali.

Objectifs stratégiques confirmés

A la suite de cette publication, Philippe Donnet, à la tête du groupe depuis mars 2016, a maintenu les objectifs financiers, définis en mai 2015 par son prédécesseur Mario Greco, à horizon 2018. A savoir : générer 7 Md€ de cash-flow net disponible et 5 Md€ de dividendes cumulés sur la période 2015-2018.

Pour y parvenir dans un tel contexte économique, Philippe Donnet évoque « une intensification de nos efforts » tout en évoquant trois pistes de travail : « rationaliser et simplifier l’activité, avec une forte attention à la réduction des coûts », « concentrer les ressources sur les activités les plus rentables » et « poursuivre l’excellence technique pour préserver les  marges ».

Publication saluée en Bourse

Peu après l’annonce de ces résultats, le titre de l’assureur italien a clôturé en hausse de 6,16% à 11,78 € à la Bourse de Milan. « Les investisseurs ont répondu positivement à cette publication après une performance décevante cette année (-35%) », indique Société Générale dans une note d’analyse.

Generali France : du bon et du moins bon

L’entité française poursuit son objectif de développement d’une croissance rentable avec plus ou moins de réussite sur la période.

- En assurance dommages, le volume de primes stagne à 1,368 Md€ (contre 1,38 Md€ au premier semestre 2015) pour un résultat opérationnel en baisse de 30,5% à 57 M€. Le ratio combiné est proche de l’équilibre à 100,1% contre 100,2% à fin 2015, et ce, malgré les évènements climatiques qui ont frappé la moitié nord de la France début juin.

- En assurance vie, le chiffre d’affaires recule de 5,5% à 4,344 Md€ tandis que le résultat opérationnel progresse de 2,5% à 293 M€. Indicateur de mesure de la rentabilité des produits d’épargne, le ratio NBV/APE s’est nettement amélioré, passant de 3,4% au premier semestre 2015 à 11,3% au premier semestre 2016.

NBV : New business value. C’est un indicateur dérivé de l’Embedded Value et destiné à mesurer la valeur créée par une année de production.

APE : Annualized premium equivalent. Il mesure le volume de new business en comptabilisant 100% de la production de primes périodiques et 10% de la production de prime unique ou versements libres.

Dans ce dossier

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions d'assistance juridique.

Ville de Cluses

15 juin

74 - CLUSES

Prestations de services d'assurance.

Ville d'Evian les Bains

15 juin

74 - EVIAN LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats : Generali garde le cap face aux taux bas et à la volatilité des marchés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié