[DOSSIER] Dossier : les résultats semestriels 2016 dans l'assurance 20/23

Résultats : Munich Re confiant pour atteindre ses objectifs annuels

Résultats : Munich Re confiant pour atteindre ses objectifs annuels
« Avec un bénéfice sur le premier semestre de 1,4 Md€, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif annuel de 2,3 Md€ », a assuré Nikolaus von Bomhard, patron de Munich Re.

Munich Re, le numéro deux mondial de la réassurance, a publié des résultats en baisse mais supérieurs aux attentes des analystes. Malgré cette performance semestrielle en demi-teinte, le réassureur allemand a confirmé son objectif à fin 2016 d’un bénéfice net de 2,3 Md€.

La copie semestrielle de Munich Re est bien accueillie par les investisseurs. A la fin de la séance, l’action du numéro deux mondial de la réassurance progresse de 5,70% à 161,30 €, soit l’une des meilleures performances boursières sur le Dax 30. Le groupe a affiché des résultats en baisse mais dans des proportions moindres qu’attendu par les analystes. Le bénéfice net s’établit à 974 M€, en repli de 9% au deuxième trimestre 2016 contre 590 M€ attendu par le marché.

Anticipation du Brexit

Le résultat opérationnel chute, quant à lui, de 20% à 1,463 Md€, là aussi au-delà des attentes des analystes à 864 M€. En réassurance, Munich Re a dégagé un résultat net de 992 M€, en hausse de 17,8% grâce à la réduction de son exposition aux actions et aux dérivés avant le vote en faveur du Brexit fin juin. Ces plus-values ont compensé la charge sinistres liée aux catastrophes naturelle set humaines pour un montant de 643 M€.

Le redressement d’Ergo se poursuit

Ergo, la filiale d’assurance directe du groupe qui fait l’objet d’un plan de redressement, a dégagé un résultat opérationnel à 445 M€ au deuxième trimestre 2016 contre 345 M€ l’an dernier à la même période. Sur la période, l’activité affiche toutefois une perte nette de 34 M€.

D’ici 2020, Markus Reiss, directeur général d'Ergo envisage  de supprimer 2400 postes à temps plein, principalement dans les réseaux de vente. « Avec le niveau des charges actuelles, Ergo n’est plus concurrentiel », a-t-il expliqué en juin dernier. Il veut réaliser ainsi au moins 280 M€ d’économies d’ici quatre ans. Dans le même temps, Ergo veut investir 1 Md€ dans la digitalisation de ses offres et de ses services informatiques et administratifs.

Perspectives confirmées

« Avec un bénéfice sur le premier semestre de 1,4 Md€, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif annuel de 2,3 Md€ », a assuré Nikolaus von Bomhard, patron de Munich Re.

Pour mémoire, le groupe allemand avait déjà revu à la baisse en mai cet objectif, portant initialement sur une fourchette allant de 2,3 à 2,8 Md€ de bénéfice net annuel.

Dans ce dossier

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance à maîtrise d'ouvrage pour le suivi du service public délégué d'eau potab...

Communauté Commune Golfe de St Tropez

09 avril

83 - CC GOLFE DE ST TROPEZ

Approvisionnement en carburants dans les stations-services au moyen de cartes carbu...

Ville de Maizières lès Metz

09 avril

57 - MAIZIERES LES METZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats : Munich Re confiant pour atteindre ses objectifs annuels

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié