Retraite des fonctionnaires : le «trou» du régime Corem s'élèverait à près de 3 Md€

Retraite des fonctionnaires : le «trou» du régime Corem s'élèverait à près de 3 Md€
Pour Alain Hernandez, président de l'UMR : «La situation du régime n’a pas changé»

Selon l’Association nationale des fonctionnaires épargnant pour la retraite (Arcaf), le défaut de provisionnement du complément retraite mutualiste par points de l'Union mutualiste retraite (UMR) se serait détérioré, pour atteindre aujourd'hui 2,9 Md€. Solvabilité 2 devrait , en effet, mettre à mal le mode de calcul dérogatoire des engagements.

Le défaut de provisionnement des engagements du Corem, le complément retraite mutualiste par points de l'Union mutualiste retraite (UMR), se serait-il creusé ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’Association nationale des fonctionnaires épargnant pour la retraite (Arcaf), au regard d’une note rédigée au bas de la page d’accueil de l’UMR : «Il est inscrit sur ce site qu’au 31 décembre 2014, en actualisant les engagements de retraite du régime Corem au taux réglementaire de 0,78%, ces derniers ont un niveau de couverture de 6,6 Md€ sur 9,5 Md€ d’engagements. En d’autres termes, cela signifie que le défaut de provisionnement s’élève aujourd’hui à 2,9 Md€», observe Guillaume Prache, le président de l’Arcaf. Qui ajoute aussitôt : «Or, ce chiffre "n’était que" de 2,2 Md€ il y a encore quelques mois.  Bref, le trou s’aggrave

des taux d'interets bas

Joint par téléphone, Alain Hernandez, le président de l’UMR, ne conteste pas ces chiffres. Mais ne semble pas inquiet de cette dégradation : «La situation du régime n’a pas changé, et nous sommes toujours en capacité de verser une rente à nos adhérents. Mais comme les taux d’intérêts, qui servent de référence pour le taux d’actualisation de nos engagements, n’arrêtent pas de baisser, nos provisions mathématiques augmentent

une derogation depuis 13 ans

Si la situation ne l’inquiète pas non plus outre mesure, c’est aussi parce que depuis 2002, l’UMR bénéficie d’un plan de convergence basé sur les tables d’espérance de vie de 1993 et un taux d’actualisation de ses engagements de 3%. Or, selon ces paramètres, le provisionnement intégral du régime Corem a été atteint fin 2013 d’après l’UMR.

Solvabilité 2 en ligne de mire

Seulement voilà, cette particularité  pourrait toutefois vite prendre fin. «Nous nous demandons si les règles de Solvabilité 2 ne vont pas annuler le décret dérogatoire que nous avions. Et dans ce cas-là, le taux de 3% s'arrêterait au 31 décembre 2015», explique Alain Hernandez. C'est pourquoi, dès aujourd'hui, l’Arcaf tire la sonnette d’alarme. «Bien que l’assemblée générale de l’UMR ait décidé en novembre dernier de décaler l’âge de référence de la liquidation des rentes de 60 à 62 ans, le défaut de provisionnement augmente. Face à ce constat, nous demandons donc à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) l’arrêt de la commercialisation de ce produit», conclut Guillaume Prache.

Emploi

LVS EXPERTISE

Un Assistant Expert H/F

Postuler

PARANGON INVESTISSEMENT

Conseiller Commercial H/F

Postuler

MAIF

Conseiller Déclarations Sinistres H/F - Chauray - CDD 12 mois

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance risques environnementaux - année 2019

Bordeaux Métropole

18 octobre

33 - BORDEAUX METROPOLE

Souscription de contrats d'assurance risques statutaires du personnel pour 4 Etabli...

Etablissement Public d'Accompagnement et de Soins des Hautes-Pyrénées 65

18 octobre

65 - EPAS 65

Prestations de représentation en justice et de conseil juridique pour le Départemen...

Conseil Départemental de la Vendée

18 octobre

85 - LA ROCHE SUR YON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Retraite des fonctionnaires : le «trou» du régime Corem s'élèverait à près de 3 Md€

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié