Réunica : retour à l’équilibre avant le mariage avec AG2R La Mondiale

Réunica : retour à l’équilibre avant le mariage avec AG2R La Mondiale
Jean-Marc Robinet, directeur général de Réunica

Le groupe de protection sociale Réunica affiche un résultat net de 15,9 M€ pour 2012. Son rapprochement avec AG2R La Mondiale, qui devrait intervenir début 2015, prendra la forme d'une fusion des associations sommitales, mais pas des différentes entités des deux groupes.

Après deux exercices déficitaires en 2010 et 2011, le groupe de protection sociale Réunica est revenu à l’équilibre en 2012 avec un résultat net de 15,9 M€ pour un chiffre d’affaires de 596,8 M€ en assurances de personnes (dont 408,4 M€ en complémentaire santé et 188,4 en prévoyance). L’exercice écoulé a également été marqué par une consolidation de la couverture de marge de solvabilité, qui passe de 604 % à 632 % de l’exigence réglementaire. « Cette marge est un gros avantage, car elle nous donne du temps : nous sommes à 2,7 fois l’exigence réglementaire si nous nous projetons sous Solvabilité », a indiqué Jean-Marc Robinet, directeur général de Réunica.

Horizon 2015 pour le rapprochement avec AG2R La Mondiale


Le temps est visiblement ce que le groupe a choisi de se donner pour mener à bien son rapprochement avec AG2R La Mondiale annoncé le 15 mars dernier. Le calendrier prévoit un dépôt du dossier auprès de l’instance de coordination Agirc-Arrco CTip en mai 2014 afin d’aboutir à une fusion opérationnelle – en l’occurrence une fusion des sommitales des deux groupes – au début 2015. Réunica, qui avait écopé d’une amende de 400000€ de la part de l’Autorité de concurrence pour ne pas avoir notifié préalablement son rapprochement avec Arpège, veillera au respect scrupuleux de toutes les étapes, a souligné M. Robinet.


Pour le maintien des marques


Rappelant les différentes tentatives de rapprochement inabouties de ces dernières années (avec Novalis, puis une première tentative avec AG2R et un projet avec Pro BTP), M. Robinet a déclaré qu’un des enseignements qui en avaient été tirés est que «le pilotage des rapprochements devait être menée par les politiques et non par la direction générale». Les instances politiques des différentes structures du groupe ont ainsi souhaité qu’il y ait un maintien des marques et pas de fusion des différentes entités deux groupes.
« L’objectif n’est pas de fusionner les institutions de prévoyance (IP) et les mutuelles, mais il faudra qu’il y ait une discussion », a expliqué M. Robinet. «Quand nous nous sommes rapprochés d’Arpège, nous avons pris l’engagement de ne pas fusionner et nous avons maintenu Arpège», a rappelé M. Robinet. Toutefois, la prochaine opération sera plus complexe, puisqu’elle concerne un groupe de protection sociale (AG2R Prévoyance) et une SGAM (AG2R La Mondiale).


Des discussions avec Groupama


Si officiellement, les « politiques » sont aux commandes et fixent le cap, les dirigeants opérationnels sont bel et bien déjà à la manœuvre. A cet égard, M. Robinet a indiqué qu’une réunion à trois est prévue en juin avec André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale, et Thierry Martel, directeur général de Groupama SA.
La présence du dirigeant de l’assureur vert s’explique par l’importance des liens qui subsistent entre ce dernier et Réunica, malgré l’arrêt l’an dernier de Réunima, leur société commune en retraite supplémentaire. Un terme a été mis à cette activité en raison d’un marché atone – l’épargne retraite ne répresentait que 40 M€ dans les comptes 2011. « Historiquement, Réunica est issu du Gan et nous avons toujours des liens avec Groupama en réassurance et par des contrats santé », a rappelé M. Robinet. La généralisation de la complémentaire santé pourrait aussi figurer à l’ordre du jour de cette réunion tripartite. Entre l’ANI et les chantiers annoncés par les pouvoirs publics (stratégie nationale de santé, rapport attendu du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie, refonte des contrats responsables, etc.), rien n’est simple et comme l’a encore noté M. Robinet, on pourrait bien « voir les cartes se rebattre au niveau de la santé ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

EASYBLUE

Conseiller souscripteur Assurances Pro - spécialiste Risques d’Entreprise H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

JURISTE CONFIRMÉ EN ASSURANCES h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réunica : retour à l’équilibre avant le mariage avec AG2R La Mondiale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié