Risque longévité : Axa France adopte le swap

Risque longévité : Axa France adopte le swap

Axa France a ouvert une brèche sur le marché français de la réassurance vie, en annonçant, ce vendredi 8 août, avec Hannover Re, la conclusion du premier swap de longétivité dans l'Hexagone. Ainsi, l'assureur français échange les risques non maîtrisés liés à la longévité de ses assurés d'un bloc de rentes. En clair, le réassureur allemand prend à sa charge l'allongement de la durée de vie des retraités au-delà de ce qui est prévu par l'assureur. Ce traité de réassurance concerne plus de 22 000 assurés avec des engagements associés qui représentent plus de 750 M€.

Le premier assureur français à transférer de tels engagements

«AXA France fait preuve d’innovation en sécurisant une part importante de ses engagements associés à la longévité grâce à la réassurance. Nous sommes le premier assureur en France à transférer de tels engagements», souligne Nicolas Moreau, PDG d’Axa France, dans un communiqué. De son côté, Ulrich Wallin, CEO d’Hannover Re, souligne : «Je suis heureux qu'avec notre dernière transaction de bloc, nous ayons pu démontrer aussi notre expertise dans des produits de réassurance pour le risque de longévité sur le marché Français».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Risque longévité : Axa France adopte le swap

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié