Risques d'entreprises : Ergo se lance

Risques d'entreprises : Ergo se lance
Le siège d’Ergo à Munich.La compagnie allemande est un géant outre-Rhin avec un chiffre d’affaires de plus de 17 Md€.

Filiale de Munich Re et poids lourd en Allemagne, l’assureur Ergo investit le marché français en se positionnant sur le marché de niche de l’assurance caution et de l’assurance transports.

Géant outre-Rhin, petit poucet en France ! Depuis dix-huit mois, Ergo avance ses pions sur le marché très disputé, en France, de l’assurance des risques d’entreprises. Il faut dire que la filiale du réassureur Munich Re a les reins solides… Le groupe Ergo présente 43 000 salariés et 17,2 Md€ de primes souscrites en 2016. Située dans un centre d’affaires sur le boulevard Haussmann, à Paris, la jeune succur­sale française procède par étapes en commençant par investir le marché de l’assurance caution. Une niche où la concurrence entre assureurs est limitée du fait du monopole des banques.

Pari réussi. « Notre objec­tif 2017 est atteint », affirme Christian Bellissen, DG d’Ergo France. Entouré de huit collaborateurs, cet ex-directeur général de Catlin France (2014-2016) a enregistré, l’an dernier, « quelques millions d’euros » de primes d’assurances souscrites, soit « une centaine de contrats ». Modeste, mais l’entreprise ne court pas après les parts de marché, souhaitant s’inscrire dans la durée sur le sol français.

Hausse des assurances caution d’ici à fin 2022

À court ou moyen terme, les objectifs sont plus que réalistes : 7,5 M€ de primes annuelles sur le marché de l’assurance caution d’ici à cinq ans et quelques centaines de milliers d’euros sur le marché de l’assurance transport pour 2018 et enfin, à moindre échelle, l’assurance d’œuvres d’art, d’objets précieux… « Sur le marché de l’assurance caution, les volumes sont relativement peu importants mais les acteurs les plus sérieux peuvent se différencier », glisse Christian Bellissen, qui évalue ce marché de niche à 150 M€ de primes souscrites par an en France. Encore faut-il se faire connaître. « La première fois que nous rencontrons un client ou un courtier en assurances, la première chose qu’ils nous disent, c’est qu’ils n’ont jamais entendu parler d’Ergo », reconnaît Christian Bellissen, séduit par le défi de construire la notoriété de ce nouvel acteur.

Notre objectif est d’avoir transposé nos offres du marché allemand au marché français d’ici cinq à dix ans.

Christian Bellissen, DG d’Ergo France

Une quarantaine de courtiers partenaires

Pour cela, Ergo France mise sur sa solidité financière (Ergo est noté AA- par Standard & Poors), de plus en plus recherchée chez les porteurs de risques. « Notre objectif est de transposer nos offres du marché allemand au marché français d’ici cinq à dix ans. Cela prend du temps parce que la régle­mentation est différente dans les deux pays et que nous voulons développer des offres de qualité, explique le DG d’Ergo France, avant d’ajouter. « Notre priorité est de nous construire une réputation d’acteur professionnel, apportant une plus-value en termes de services, même si cela nous contraint à nous restreindre, dans un premier temps, à certains marchés, contrairement à ces nouveaux acteurs cherchant à vendre un maximum de choses en un minimum de temps. » La compagnie Ergo France s’appuie sur une quarantaine de courtiers.

Dès cette année, elle lancera des offres plus généralistes en assurance responsabilité civile et dommages aux biens. Et si l’on se fie à l’activité du groupe dans sa globalité, ces secteurs sont générateurs de volume… Sur les 17,2 Md€ de primes, 46 % étaient liés à la responsabilité civile, 29 % aux dommages aux biens, ou encore 1 % pour l’assurance caution contre 17 % aux transports. De quoi dépasser les objectifs fixés à court et moyen termes ?

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Risques d'entreprises : Ergo se lance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié