S&P met fin à la surveillance négative de Generali

S&P met fin à la surveillance négative de Generali

Standard & Poor’s, qui avait placé le groupe Generali sous surveillance négative en novembre 2013, a revu son jugement après avoir évalué l’impact d’un éventuel défaut de paiement de la dette souveraine italienne sur la solidité financière de l’assureur. Sur base du plan de réduction des risques mis en place par le groupe italien, l’agence de notation estime qu’un tel scénario ne remettrait pas en cause sa solvabilité.

Maitien de la note de solidité financière

Dans le même temps, Standard & Poor’s maintient les notes de solidité financière et de crédit à long terme de l’assureur («A-»), deux crans au-dessus de celle de la dette italienne. Ces notes restent assorties d’une perspective négative.

Au mois de février, les notes attribuées par Fitch («A-») et Moody’s («Baa1») ont également été confirmées avec maintien d’une perspective négative pour la première et évolution de négative à stable pour la seconde.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation des services d'assurances no 6a.

EHPAD Les Buissons

12 mai

88 - XERTIGNY

Services bancaires.

CGSS

12 mai

971 - CGSS DE LA GUADELOUPE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

S&P met fin à la surveillance négative de Generali

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié