Santé et prévoyance : Adéis croit dans la progression des accords de branche

Santé et prévoyance : Adéis croit dans la progression des accords de branche

Un an après son lancement officiel, Adéis tire un bilan positif de son activité, exclusivement dédiée à la protection sociale complémentaire des branches professionnelles. En douze mois, ce groupement paritaire de prévoyance (GPP), créé par Apicil Prévoyance, Ciprev, GNP, Humanis Prévoyance et Ipsec, met ainsi en avant les quatre régimes de branche gagnés depuis 12 mois : la plasturgie (prévoyance, via Apicil), les gardiens et employés d’immeuble (prévoyance, via Humanis), la librairie (prévoyance, via GNP) et les experts automobiles (dépendance, via l’Ocirp). Ce qui porte à 64 le nombre de branches couvertes par Adéis. «Tout au long de notre première année d’activité, nous sommes allés à leur rencontre. Nous avons été particulièrement bien accueillis par leurs commissions paritaires, qui ont exprimé un véritable besoin d’accompagnement et de technicité. Précisément ce pour quoi Adéis a été créé», explique Henri Martinez, directeur général d’Adéis.

Un doublement des cotisations

Si la conclusion de l’ANI du 11 janvier - un «accord historique pour la démocratie sociale», selon Henri Martinez, légitime les branches professionnelles comme périmètre de négociation collective pour la protection sociale complémentaire, sa mise en oeuvre est toutefois ralentie par les rebondissements du feuilleton de la clause de désignation et/ou recommandation : «Les négociateurs ont besoin de connaître le cadre de la mutualisation pour avancer.» Que les clauses de recommandation soient finalement retenues ou retoquées, le groupement table sur un doublement de ses cotisations à un horizon de trois ou quatre ans.

«La désignation n'est pas notre ADN»

«Dire que les institutions de prévoyance allaient être détruites après la décision du Conseil constitutionnel du 13 juin [censurant les clauses de désignation, NDLR] est risible et grotesque. La désignation, ce n’est pas notre ADN. Notre ADN, c’est d’être des tiers de confiance pour les DRH, dans un cadre paritaire et non lucratif», assure Jean-Pierre Menanteau, directeur général d’Humanis. Quoi qu’il arrive…

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 11 juin 2021

ÉDITION DU 11 juin 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil et assistance en gestion financière.

ACOSS - Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale

13 juin

93 - MONTREUIL

ACQUISITION DE TITRES RESTAURANT.

CA Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart

13 juin

91 - CA GRAND PARIS SUD

Groupement de commande : Frais de santé et Prévoyance.

EPIC Meribel Tourisme

13 juin

73 - EPIC MERIBEL TOURISME

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Santé et prévoyance : Adéis croit dans la progression des accords de branche

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié