Sauvetage du Grand Conseil de la Mutualité : le oui, mais du Conseil général (Marseille)

C'est une première piste pour le Grand Conseil de la Mutualité, en redressement judiciaire, mais encore insuffisante. Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône est prêt à s'engager dans un plan de sauvegarde de la structure « via un investissement exceptionnel de 900 000 euros sur trois ans ». L'annonce a été faite le 25 janvier par Jean-Noël Guérini, son président, qui a affirmé avoir réclamé par écrit au Préfet de Région, l'organisation d'une table ronde pour analyser les solutions de redressement possibles pour une entité privée qui emploie près de 1 200 salariés et reçoit, entre sa clinique et ses centres de santé répartis dans les Bouches-du-Rhône, 200 000 patients par an. Le Conseil Général soumet en effet son implication financière à celle de l'Etat et des autres collectivités et à la mise en oeuvre par le GCM d'un plan économique crédible pour assurer sa pérennité.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sauvetage du Grand Conseil de la Mutualité : le oui, mais du Conseil général (Marseille)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié