Scandale des épaves : Macif prendra en charge l’expertise de ses sociétaires concernés

Scandale des épaves : Macif prendra en charge l’expertise de ses sociétaires concernés
Le groupe Macif vient d’annoncer à 716 de ses sociétaires victimes d’une escroquerie à la réparation « de prendre en charge les honoraires d’expertise de leurs véhicules et de leur proposer un crédit exceptionnel de 0% TAEG fixe pour financer les réparations nécessaires ou en acquérir un nouveau. »

Le groupe mutualiste annonce qu’il prendra à son compte les honoraires d’expertise d’urgence des véhicules impliqués dans l’escroquerie à la réparation pratiquée sur 5014 voitures d’occasion gravement accidentés et démantelée en juillet dernier. 716 sociétaires de la Macif sont concernés.

Ils seront 716. Le groupe Macif vient d’annoncer à 716 de ses sociétaires victimes d’une escroquerie à la réparation son intention « de prendre en charge les honoraires d’expertise de leurs véhicules et de leur proposer un crédit exceptionnel de 0% TAEG fixe pour financer les réparations nécessaires ou en acquérir un nouveau. »

5 000 véhicules gravement endommagés concernés

L’affaire avait fait grand bruit en juillet dernier.  Les gendarmes de la section de recherche de Paris démantelaient un réseau d’experts automobiles et de garagistes accusés d’avoir remis en circulation un peu plus de 5000 véhicules gravement endommagés (VGE) à l’insu de leurs propriétaires. Cette affaire implique des professionnels de la réparation ainsi que trois experts en automobile qui auraient délivré des certificats permettant la remise en circulation de ces véhicules.

Face au scandale, le 10 septembre dernier, le Ministère de l’Intérieur, via le délégué interministériel à la Sécurité routière, a demandé aux propriétaires concernés de contacter un centre d'appels qui les aiguillera ensuite vers un expert en automobile proche de chez eux, chargé de contrôler l'état de leur véhicule.

Une expertise à 300 € HT en moyenne

Selon la Confédération nationale des experts en automobile (CFEA), chaque expertise revient à minima à 300 € HT (450 € HT si des contrôles plus poussés sont nécessaires). L’organisation professionnelle a été chargée de mettre en place un centre de réception des appels et d'orchestrer les contrôles sur le terrain, en particulier en Ile-de-France où se concentre 80% des véhicules concernés.

En septembre, la CFEA concédait qu’une grande majorité des assureurs devrait accepter de prendre en charge cette première expertise de suivi.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de services d'assurances pour la CTBR.

Compagnie des Transports du Bas Rhin

19 janvier

67 - STRASBOURG

Services d'assurances.

Ville de Riom

19 janvier

63 - RIOM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Scandale des épaves : Macif prendra en charge l’expertise de ses sociétaires concernés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié