[DOSSIER] La crue centennale de la Seine, côté assurance 3/6

Scor et Aon Benfield créent un outil de mesure du coût des inondations

Scor et Aon Benfield créent un outil de mesure du coût des inondations
Scor et Aon Benfield rejoints par Impact Forecasting, l’équipe de développement de modèles catastrophes du courtier en réassurance ont conçu un outil de modélisation du péril inondation en France sur trois agglomérations : Paris, Lyon et Toulouse. AFP PHOTO / JEAN CHRISTOPHE MAGNENET © © AFP

Alors que les négociations de la COP21, la grande conférence environnementale, sont ouvertes depuis lundi, le réassureur Scor et le courtier en réassurance Aon Benfield ont mis au point un modèle de scénario sur le péril inondation en France. Un outil qui a vocation à en estimer le coût potentiel et améliorer le niveau de couverture des cédantes.

L’inondation : c’est, après la tempête, le deuxième risque naturel le plus coûteux en France. Son coût moyen annuel réel oscille entre 650 et 800 M€. Pire, selon les scénarios à l'étude dans les zones urbaines, la survenance d’un tel événement climatique pourrait avoir un impact majeur au plan économique. La répétition d’une crue de type 1910 en région parisienne entraînerait un coût direct 17 Md€, voire 30 à 40 Md€ d’impacts indirects (réseaux, frais de pertes d’exploitation dans les zones non inondées…). En région lyonnaise, la survenance d’une crue de type 1856 génèrerait une facture de 6 Md€, soit le montant versé par les assureurs entre 1982 et 2008 pour les inondations dans le cadre du régime Cat Nat (source CCR).

Croisement de données marchés et cartographiques

Dans ce contexte, Scor et Aon Benfield, rejoints par Impact Forecasting, l’équipe de développement de modèles catastrophes du courtier en réassurance, ont conçu un outil de modélisation du péril inondation en France sur trois agglomérations : Paris, Lyon et Toulouse. L’objectif : maitriser et estimer plus finement le coût potentiel d’une inondation dans une grande ville. Pour y parvenir, l’outil s’appuie sur l’analyse des données hydrométriques issues des relevés historiques croisées à celles du marché. Les simulations de crue sont ensuite matérialisées sous forme de cartes haute résolution.

Un outil pour quoi faire ?

A terme, l’outil en question a vocation « à vivre » auprès des cédantes comme des réassureurs privés. Concrètement, il doit apporter aux assureurs une meilleure compréhension de l’expertise afin d’améliorer le calibrage des niveaux de couverture. En d’autres termes, améliorer sa connaissance du risque inondation en zone urbaine et la traduire en matière de sélection en portefeuille.

Une modélisation déjà à l’œuvre

La modélisation du risque inondation en France n’est pas nouvelle. La profession, (FFSA et Gema), avec le concours de la CCR, a notamment œuvré ses dernières années à cartographier l’exposition du territoire  en termes de zones, coûts et fréquences dans un but essentiellement préventif. Ces travaux ont d’ailleurs débouché sur la création de l’Observatoire national des risques naturels (ONRN) en mai 2012.

Pour autant, les initiatives privées se font, quant à elles, assez rares. Et pour cause : le risque inondation est couvert par la CCR, dans le cadre du régime Cat’ Nat’ en France. On se souvient des positions de Scor à propos de cette garantie de l’Etat. La réassureur français avait d’ailleurs déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à ce sujet en juillet 2013. Le réassureur s'estimait en effet «bloqué» dans sa volonté de développer ses activités en France, dans la mesure où la garantie de l'Etat à la CCR, entérinée par la Convention du 28 janvier 1993, est une garantie exclusive et illimitée. Ce dispositif crée, d'après Scor, un monopole de fait au bénéfice de CCR qui serait contraire aux principes à valeur constitutionnel d'égalité et de liberté d'entreprendre. Un argumentaire que les Sages de la rue de Montpensier avaient rejeté en septembre de la même année.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE FONCTION CLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction

Société Immobilière des Chemins de Fer

27 juillet

75 - ICF HABITAT

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES POUR LA DESIGNATION D'UN CABINET DE COMMISSAI...

Association St François d'Assise ASFA

27 juillet

974 - ST DENIS

Assurance responsabilité drone

Ville de Lille

27 juillet

59 - Lille

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Scor et Aon Benfield créent un outil de mesure du coût des inondations

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié