Scor : les bénéfices reculent de 3% au premier trimestre 2016

Scor : les bénéfices reculent de 3% au premier trimestre 2016
Nathalie Oundjan / Scor « Dans un marché de plus en plus concurrentiel, le secteur de la réassurance est confronté en 2016 à des incertitudes économiques, sociales et politiques. Nos équipes prennent en considération l'ensemble de ces éléments dans la préparation du nouveau plan stratégique », souligne Denis Kessler, PDG de Scor.

Scor a dévoilé un résultat net en léger recul au cours du premier trimestre 2016. Le réassureur conserve néanmoins des fondamentaux techniques et financiers solides alors qu’il dévoilera en septembre prochain les contours de son nouveau plan stratégique.

Une publication trimestrielle de bonne facture. Au premier trimestre 2016, Scor a dévoilé un bénéfice net de 170 M€, en léger repli de 2,9% mais supérieur aux attentes des analystes qui anticipaient un résultat net de 162 M€. Les résultats du réassureur ont été portés par l’activité vie et la réalisation de 74 M€ de plus-values sur l’ensemble de l’exercice, provenant principalement du portefeuille immobilier et, dans une moindre mesure, du portefeuille obligataire.

Sur la période, les primes brutes émises ressortent à 3,283 Md€, en progression de 5,1% à taux de change courants (+5% à change constant), se répartissant de façon équilibré entre la partie dommages (1,376 Md€, -1,6% à change courants) et la vie (1,907 Md€, +10,5%).

Ratios financiers bien orientés

Les fonds propres ont stagné au 31 mars 2016 à 6,358 Md€ tandis que les actifs affichent un rendement de 3,3%, en recul de 0,2 point. En tenant compte des fonds déposés chez les cédantes, le taux de rendement net des placements atteint 2,6%.

Le ratio de solvabilité ressort à 202%, soit dans la fourchette optimale située entre 185% et 220% tandis que le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) atteint 11,2% soit 1111 points de base au-dessus du taux sans risque à trois mois.

Contraction de l’activité en dommages

En réassurance dommages, les primes brutes émises ont reculé de 1,6% à taux de change courants à 1,376 Md€ sous l’effet de l’annulation de la participation dans un syndicat des Lloyd’s et de la baisse de l’activité de la branche aviation (spécialités).

En parallèle, le groupe maintient une rentabilité technique solide en témoigne le ratio combiné net de 89,7%, en hausse de 0,6 point. Ce bon niveau s’explique notamment par la faible sinistralité en catastrophes naturelles hormis le séisme à Taïwan en février 2016 qui pèse pour 8 M€.

Croissance et rentabilité en vie

En réassurance vie, les primes ont progressé de 10,5%  à taux de change courants à 1,907 Md€. Le réassureur précise toutefois que le trend de croissance devrait se stabiliser dans une fourchette de 4-5%, en ligne avec les hypothèses émises dans le cadre du plan stratégique « Optimal Dynamics ». En termes de rentabilité, les activités vie affichent une marge technique stable à 7,1%, au-delà des objectifs du plan, soutenue par les affaires nouvelles en particulier sur la branche longévité.

A noter que Scor Global Life a rapatrié 236 M€ de liquidités au groupe sur la période.

Gestion prudente du portefeuille

Dans le contexte économique actuel, marqué par un environnement durable de taux bas et la volatilité des marchés, le réassureur a maintenu la gestion prudente de son portefeuille. Les liquidités ont augmenté pour s'élever à 14% du total des actifs contre 5% au premier trimestre 2015.

Sur la période, le groupe a réduit l'exposition aux risques du portefeuille d'investissement, notamment ceux liés aux secteurs financier, énergétique, métallurgique et minier.

Nouveau plan stratégique en septembre

L’exercice 2016 coïncide avec la dernière année du plan stratégique « Optimal Dynamics » à trois ans. Le groupe, dont Covéa est devenu le premier actionnaire, dévoilera en septembre prochain ses nouvelles orientations pour la période 2016-2020.

« Dans un marché de plus en plus concurrentiel, le secteur de la réassurance est confronté en 2016 à des incertitudes économiques, sociales et politiques. Nos équipes prennent en considération l'ensemble de ces éléments dans la préparation du nouveau plan stratégique », souligne Denis Kessler, PDG de Scor.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances prévoyance

Mistral Habitat OPH du Vaucluse

24 juillet

84 - MISTRAL HABITAT

Marché de prestations de services d'assurance pour le CCAS

Ville de St Saulve

24 juillet

59 - ST SAULVE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Scor : les bénéfices reculent de 3% au premier trimestre 2016

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié