Scor se hisse à la quatrième place mondiale de la réassurance (classement SNL Financial)

Scor se hisse à la quatrième place mondiale de la réassurance (classement SNL Financial)
En 2014, le réassureur français Scor (15,03 Md$ de primes) a gagne une place, au quatrième rang mondial, devant Berkshire Hathaway (14,92 Md$), le conglomérat américain dirigé par Warren Buffet.

SNL Financial a publié son classement des 15 premiers réassureurs mondiaux en 2014. Si rien ne bouge dans le Top 3, Scor gagne en revanche une place et se hisse aux portes du podium aux dépens de l'américain Berkshire Hathaway.

Les mouvements de consolidation que connait actuellement la réassurance mondiale ne perturbent pas le haut du classement. Sans surprise, avec 40,96 Md$ de primes émises l’an dernier (contre 43,11 Md$ en 2013), Munich Re continue d’occuper le fauteuil de leader suivi, loin derrière, de Swiss Re (28,85 Md$ de primes) et d’Hannover Re (19,08 Md$ de primes), selon SNL Financial. Principal mouvement observé dans le top 5 : le réassureur français Scor (15,03 Md$ de primes) gagne de peu une place, au quatrième rang mondial, devant Berkshire Hathaway (14,92 Md$), le conglomérat américain dirigé par Warren Buffet.

La concentration du secteur en marche

En dehors des cinq multiliners, les opérations de croissance externe en cours dans le secteur sont désormais perceptibles dans le Top 15. En mai dernier, XL Group a finalisé l’acquisition du groupe Catlin, domicilié dans les îles Bermudes et coté à Londres, pour un montant d’environ 4,1 Md$ (3,5 Md€). Au final, le nouvel ensemble XL Catlin recouvre quelque 10 Md$ de primes nettes dont 4,75 Md$ de primes de réassurance. Ces mouvements de concentration devraient d’ailleurs s’intensifier en 2015 à l’aune de la fusion en cours entre les bermudiens PartnerRe et Axis Capital. Une telle opération, si elle aboutit, permettrait à la nouvelle entité de rejoindre la 8e place, selon SNL Financial, qui exclut les activités d'assurance primaire des deux acteurs.

Dans un contexte marqué par un excès de liquidités des réassureurs et de conditions de marché tendues au plan concurrentiel, la croissance externe peut être un levier tentant pour certains acteurs. Et particulièrement pour les poursuivants du top 5.

Moody's négatif sur la réassurance en 2015

Dans une note publiée fin 2014, Moody's avait réitéré sa perspective négative sur la réassurance mondiale en 2015. A en croire les conclusions de l’agence qui «ne s’attend pas à un retournement du marché dans les 12 à 18 mois», les causes ne sont pas seulement cycliques (pression sur les tarifs, excès de capacités…), mais aussi structurelles, liées aux «changements des comportements d’achats mais aussi à la pénétration de produits de substitution meilleur marché».

Top 15 de la réassurance mondiale en 2014 :

Source : SNL Financial

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction - assurances dommages ouvrages.

Gironde Habitat

22 octobre

33 - BORDEAUX

Prestations de services d'assurances.

OPCO Mobilités

22 octobre

92 - MEUDON

Marché d'assurance construction

Mancelle d'Habitation

22 octobre

72 - MANCELLE HABITATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Scor se hisse à la quatrième place mondiale de la réassurance (classement SNL Financial)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié