Sgam Sferen : silence ! on se concentre

Sgam Sferen : silence ! on se concentre

Un an après le départ de la Maif au sein de Sferen, Macif et Matmut avancent dans la construction d’un groupe prudentiel au sens de Solva 2 tout en rêvant déjà au géant mutualiste de l’assurance française qu’ils ambitionnent pour demain.

Le chantier de la société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) Sferen avance doucement mais sûrement, accusant déjà un premier retard sur le calendrier initial. En cause : « Les décisions étaient suspendues aux textes règlementaires [transposition de Solvabilité 2 par l’ordonnance du 2 avril 2015, NDLR] », précise Alain Montarant, président du groupe Macif. Les directions générales des deux entités mutualistes se sont données comme échéance les assemblées générales de juin 2016 pour se doter des atours d’un groupe prudentiel sous Solva 2 tant du point de vue de la gouvernance de la Sgam de tête que de la structuration juridique des Sgam internes (Macif et Matmut). Cette phase de chantier n’empêchera pas à l’ensemble de réfléchir au périmètre de la future Sgam de Sgam. Alors que la concentration et la recomposition du secteur mutualiste se sont intensifiées ces derniers mois, en particulier en santé, Macif et Matmut se disent prêtes à saisir des opportunités de croissance externe. Avec la volonté de constituer un pôle mutualiste diversifié – dommages et santé – influent sur le marché français et capable de rivaliser avec des compétiteurs tels que Covéa (Maaf, MMA et GMF) et Groupama, à qui l’on prête des ambitions similaires à celles de Sferen. « Il est tout à fait envisageable que d’autres mutuelles nous rejoignent ou souhaitent entrer à un niveau supérieur, au niveau de la Sgam Sferen », souligne Alain Montarant. D’autant que dans cette configuration et conformément à la directive, les Sgam internes ne devraient pas être considérées comme des groupes susceptibles de couvrir les exigences des trois piliers de Solvabilité 2, cette responsabilité revenant à la structure de tête.

Vers un élargissement ?

Quant aux possibles nouveaux entrants, la liste des prétendants ne manquent pas. Parmi les mutuelles relevant du code des assurances, la Mutuelle d’assurance des professions alimentaires (Mapa) ou la Mutuelle des motards constituent de bons candidats. En février, une source rappelait d’ailleurs à L’Argus l’existence de « proximités historiques très anciennes [de la Mapa] avec le groupe Macif et le groupe Matmut ». D’autant que la Mapa, qui forme déjà une Sgam avec la mutuelle d’assurance les Risques civils de la boulangerie française (RCBF), a milité au sein du Gema pour défendre le statut de la Sgam de Sgam lors des discussions avec le Trésor. Enfin, pour les organismes relevant du code de la mutualité, les noms d’Unéo, Intériale ou encore de la Mutuelle générale de la police (MGP) circulent. « Ce sont des mutuelles professionnelles sur le marché que Sferen observe », relatait une source proche du dossier.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Dommages-Ouvrage et tous risques chantier pour l'opération "Réhabilitatio...

Communauté Commune Golfe de St Tropez

17 février

83 - COGOLIN

Marché de services bancaires.

URSSAF Languedoc-Roussilon

17 février

34 - URSSAF DE L'HERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sgam Sferen : silence ! on se concentre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié