Smacl : quelle vie après le divorce ?

Smacl Assurances et Smacl Santé ont signé un accord sur les modalités de leur rupture. Ces dernières prévoient que la mutuelle santé change de dénomination sociale et abandonne la marque Smacl... pour mieux se rapprocher d’AG2R La Mondiale.

Un an de médiation aura été nécessaire avant de tomber d’accord sur les conditions de séparation. Smacl Assurances, la mutuelle d’assurance des collectivités locales, et Smacl Santé, la mutuelle de livre 2 qui porte les activités santé et prévoyance, ont acté officiellement leur divorce. Ses termes ont été scellés à l’occasion des conseils d’administration et des assemblées générales des deux entités réunis les 23 septembre et 6 octobre derniers. Concrètement, la Société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) Smacl, constituée en 2010, sera dissoute. Pour être ­effective, cette opération doit ­encore être entérinée lors d’une assemblée générale extraordinaire d’ici fin octobre, puis ­soumise au feu vert de l’ACPR. L’épilogue, alors, d’un long feuilleton entamé en ­juillet 2015. Depuis le début d’année, les deux Smacl s’étaient ­entendues pour ne pas poursuivre leur aventure commune au sein d’une Sgam prudentielle, plus ­intégratrice sous Solvabilité 2. Dès lors, les deux mutuelles étudiaient l’option d’un rapprochement moins engageant de type Groupement d’assurance mutuelle (GAM), piste définitivement ­écartée.

Quid de la marque Smacl ?

Tous les accords de collaborations et de participations conjointes ou croisées seront par conséquent dénoués. Autre point de débat : la marque Smacl. La question du devenir de son exploitation avait constitué la principale pierre d’achoppement. « Que nous soyons une Sgam, un GAM ou deux sociétés indépendantes, la question se pose de l’utilisation de la marque Smacl. Chez Smacl ­Assurances, nous estimons que pour utiliser la marque il faut relever du même groupe », expliquait Jean-Luc de Boissieu, président de Smacl Assurances en janvier dernier. À l’arrivée, Smacl Santé changera de dénomination ­sociale et de marque « de telle sorte qu’il soit connu de tous que Smacl Assurances et Smacl Santé ne font plus partie du même groupe », ont précisé les deux entités dans un communiqué commun.

Le divorce à peine prononcé, les deux mutuelles n’ont pas perdu de temps pour convoler avec d’autres partenaires. D’un côté, Smacl Assurances compte faire fructifier son partenariat avec la ­Mutuelle nationale territoriale (MNT), mutuelle santé des agents des collectivités locales. Depuis le 1er janvier 2016, les deux structures se sont rapprochées au sein d’une Union de groupe mutualiste (UGM), Territoires d’avenir. Et dont l’ambition commune est connue : déployer une offre affinitaire et complète auprès des ­collectivités territoriales et de leurs agents. De l’autre, Smacl Santé veut poursuivre son développement en prévoyance avec l’appui d’AG2R La Mondiale, l’un de ses réassureurs sur ce risque, aux ­côtés de Mapfre et MutRé. Avec la conviction que le marché de la prévoyance des collectivités n’est pas déficitaire au plan technique : « Le risque prévoyance des collectivités n’est pas un mauvais risque. En dehors de quelques cas tout à fait exceptionnels, lorsqu’il est bien tarifé et sans intermédiaires, il peut très bien être maîtrisé. Notre expérience le montre », indique Robert Chiche, président de Smacl Santé. Un constat aux antipodes de celui de la MNT : « Dans les conditions actuelles du marché et de la réglementation, aucun assureur ne peut être durablement excédentaire sur le marché de la prévoyance des ­collectivités », avançait, le mois dernier, Jérôme Saddier, son ­directeur général.

Préserver le lien affinitaire

Convaincue par cette orientation stratégique, Smacl Santé ne restera pas dans une situation d’entre-deux. Déjà membre de l’Union de groupe mutualiste (UGM) fonctions publiques d’AG2R La Mondiale, la mutuelle santé veut aller plus loin en rejoignant à terme le périmètre prudentiel du groupe de protection sociale tout en conservant une existence propre : « Lorsque l’on industrialise l’offre, le lien affinitaire disparaît. Smacl Santé a vocation à préserver ce lien. Au sein du pôle fonctions ­publiques d’AG2R La Mondiale, nous conservons donc notre souveraineté. Smacl Santé demande à ­intégrer d’ici 2018 le groupe ­prudentiel (Sgam ou Sgaps) », poursuit Robert Chiche. Quant à la nouvelle dénomination sociale, celle-ci devrait être dévoilée en décembre prochain lors du conseil d’administration de la mutuelle, avant d’être entérinée à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire au printemps 2017. « Il reflétera notre positionnement mutualiste ainsi que l’appartenance au premier groupe de protection sociale français », précise Robert Chiche… Pourquoi pas AG2R Mut ?

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrats d'assurances

CCM de Petite Camargue

25 septembre

30 - CC DE PETITE CAMARGUE

Diverses assurances

OPH-ACM Agglo Castres-Mazamet

25 septembre

81 - Castres

Assurance flotte automobile et risques annexes

SEMCODA

25 septembre

01 - SEMCODA - NOVADE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Smacl : quelle vie après le divorce ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié