[DOSSIER] Digital : zoom sur les initiatives dans l’assurance 5/7

Stratégie digitale : les assureurs, gros croqueurs de start-up ! (étude Accenture)

Stratégie digitale : les assureurs, gros croqueurs de start-up ! (étude Accenture)
© DR

Alors que les assureurs sont encore en phase d'exploration concernant leur stratégie digitale, leurs investissements dans le domaine s'accélèrent, et certaines tendances se dessinent tels l'acquisition de start-up ou le développement de partenariats. Des constats révélés par une étude réalisée par le cabinet de conseil Accenture entre juillet et septembre 2014.

Les assureurs intensifient les investissements dans le digital. Selon une nouvelle étude d’Accenture auprès de 141 assureurs mondiaux concernant leur stratégie digitale, les compagnies d’assurance IARD envisagent d’investir en moyenne 47M$ (38 M€) dans le domaine au cours des trois prochaines années, et les assureurs vie, 40 M$ (32 M€). A titre de comparaison, une étude réalisée à fin 2013 par le cabinet de conseil chiffrait ces mêmes indicateurs à  respectivement à 30 M€ (IARD) et 21 M€ (vie).

Des investissements à titre exploratoire

Au total, 47% des sondés ont développé une stratégie digitale couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, alors que 21% n’en ont pas encore mis en place. Et, au total, 60% des répondants envisagent leurs investissements à titre exploratoire, 22% seulement considérant que ces dépenses visent à permettre une véritable transformation.

Au programme de ces investissements notamment : l’acquisition de start-up (spécialisées en télématique, dans le traitement de données ou encore la comparaison). Ainsi, 43% des assureurs ont déjà investi dans une telle structure, ont fait des acquisitions ou encore envisagent de le faire dans un avenir proche.

Google et Facebook partenaires ?

Par ailleurs, Accenture indique que 72% des assureurs s’inscrivent dans une stratégie de partenariats : 69% des sondés envisagent de s’associer à une banque, et 44% à des entreprises technologiques telles que Google ou Facebook. Nourrissant également une logique de diversification pour aborder leur stratégie digitale, 61% des sondés développent – ou envisagent de le faire – des produits et services hors assurance (sécurité de l’habitation, capteurs intelligents et entretien automobile).

Une approche que Fabrice Gardette, directeur exécutif en charge de l’activité conseil en management pour le secteur assurance en France chez Accenture, commente dans un communiqué : «Certains assureurs savent qu’ils doivent étendre leur activité au-delà de leur métier traditionnel s’ils veulent rester compétitifs et éviter la désintermédiation. […] Le même risque de désintermédiation existe dans le secteur bancaire, mais les assureurs sont plus vulnérables parce que leurs interactions avec les clients sont beaucoup moins fréquentes.»

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 29 octobre 2021

ÉDITION DU 29 octobre 2021 Je consulte

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d assurance pour les besoins de la prefecture de la Seine sa...

Préfecture de la Seine St Denis

27 octobre

93 - PREFECTURE DE LA SEINE ST DENIS

Souscription Contrats d'assurances - 5 ans.

Ville de St Zacharie

27 octobre

83 - ST ZACHARIE

Marché d'assurances.

CCM Airvaudais Val de Thouet

27 octobre

79 - AIRVAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Stratégie digitale : les assureurs, gros croqueurs de start-up ! (étude Accenture)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié