"Stress tests" de la BCE : Axa Bank Europe échoue mais s'est déjà remis en conformité

Au total, 130 établissements bancaires de la zone euro, dont 13 français, ont été passés au crible. Résultats : 25 ont échoué aux tests de résistance de la Banque centrale européenne (BCE), dont les résultats ont été publiés dimanche 26 octobre 2014.

Parmi ces 25 opérateurs, douze ont déjà comblé le déficit de fonds propres constaté en 2013, l’année de référence de l’évaluation menée par la BCE. Il s’agit, entre autres, de la Caisse de refinancement de l’habitat, seul établissement français à avoir échoué, et d’Axa Bank Europe.

Mise en conformité en 2014

Cette filiale du groupe Axa, basée en Belgique, affichait pour l’exercice 2013 une situation en capital inférieure à la limite fixée à 5,5%. Mais, en 2014, la situation et le périmètre d'Axa Bank Europe ont évolué. Selon son autorité de tutelle, la Banque nationale de Belgique, la société «satisfait dès à présent aux exigences fixées par la BCE et ne doit plus prendre de mesure complémentaire de renforcement de la solvabilité».

Augmentation de capital et changement de périmètre

En septembre 2014, Axa Bank Europe a procédé à une augmentation de capital de 225 M€. En parallèle, les activités de l’entreprise ont été recentrées sur la Belgique. Comme elle le précise dans un communiqué, la filiale d’Axa, qui opérait sur plusieurs marchés d’Europe de l’Est, a fermé, en 2013, ses succursales en République Tchèque et en Slovaquie, et ses activités en Hongrie «sont à l’arrêt». Dans ce pays, Axa Bank Europe conserve uniquement un portefeuille de crédits hypothécaires en «run-off».

Les autres entités bancaires du groupe – actives en France et en Allemagne – n’ont, quant à elle, pas été soumises aux stress tests.

MPS, un partenaire italien sur la sellette

Par ailleurs, le groupe Axa est également lié à un autre établissement soumis aux tests de la BCE, en l'occurrence, la banque italienne Monte dei Paschi di Sienna (MPS), qui fait partie des treize établissements devant présenter un plan d’actions dans les quinze jours.

Axa est actionnaire à hauteur de 3,7% de la banque italienne, directement ou via des filiales. En 2007, le groupe français et l'établissement bancaire ont effet créé une co-entreprise (AXA MPS) qu'ils détiennent à parts égales.

Augmentation de capital ? Cession d'actifs ? Reste à savoir quelles mesures va prendre MPS pour se mettre en conformité. Jusqu’à présent, le groupe français a toujours souscrit aux augmentations de capital de MPS au prorata de sa participation. Autre hypothèse, la banque pourrait être amenée à se désengager de certaines activités et à céder ses parts dans la co-entreprise. Mais, selon le quotidien Les Echos, citant le patron des activités d’Axa en Italie, le groupe français n’aurait pas vocation à monter dans le capital de la filiale commune.

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

"Stress tests" de la BCE : Axa Bank Europe échoue mais s'est déjà remis en conformité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié