Swiss Life France étend sa stratégie de multidistribution

La filiale française tire son épingle du jeu en affichant de bons résultats 2009 et compte notamment accentuer sa politique de multidistribution en 2010. Le bilan du groupe Swiss Life est, par contre, affecté par les pertes de sa filiale AWD.

« Nous avons essayé d'allier croissance et rentabilité, dans un contexte de marché particulier », a affirmé Éric Le Baron, directeur général de Swiss Life assurance et patrimoine, lors de la présentation des résultats le 30 mars. La contribution de la filiale française au résultat opérationnel du groupe est de 105,6 ME en 2009, contre 24,4 ME en 2008. Et son chiffre d'affaires s'élève à 3 507 ME, en hausse de 5,6 %. Celui des activités vie et santé-prévoyance progresse aussi, de 9 % et de 2,6 %. Le dommages a réalisé une année stable et le segment banque privée termine 2009 à l'équilibre.

Plus de collaborateurs

L'objectif en 2010 : renforcer la stratégie de multidistribution et de partenariats. D'abord en augmentant le nombre de collaborateurs du réseau salarié : « Nous souhaitons le porter de 300 à 400 d'ici à 2012 », précise Éric Le Baron. L'idée est aussi de renforcer la visibilité des agences Swiss Life - 450 à ce jour - en augmentant le nombre de points de vente par agents, ou le nombre d'agents lui-même.

Swiss Life France souhaite aussi travailler avec plus de CGPI et de banques privées. Le nombre de CGPI actifs a d'ailleurs crû de 23 % en 2009, et leur production de 40 %. La filiale française compte aussi nouer de nouveaux partenariats en santé, dommages et prévoyance, grâce à sa nouvelle direction dédiée, créée courant 2009.

14 % d'affaires nouvelles

En santé, l'assureur peut compter sur son site swisslife-direct.fr, qui a engendré 14 % nouvelles affaires grâce aux devis en ligne, et sur son concept « ma santé facile » qui utilise les canaux Internet, téléphone et boutique. Swiss Life Banque privée s'attachera, elle, à développer ses trois canaux de distribution : le réseau CGP de la banque, les réseaux salariés et les CGPI partenaires du groupe. Sur cette activité, Charles Relecom, président de Swiss Life France, ne cache pas ses ambitions : « Son développement est conforme à ce qu'on avait prévu. Nous surveillons d'éventuels dossiers à reprendre, qui seraient petits par la taille mais qualitativement grands. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations juridiques

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

20 octobre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Fourniture et livraison de chèques ou cartes cadeaux

Cercle de la Base de Défense de Toulon BCRM

20 octobre

83 - Toulon

Maintenance et entretien des équipements de la ville

Ville de St André Lez Lille

20 octobre

59 - St André Lez Lille

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Swiss Life France étend sa stratégie de multidistribution

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié