Système de retraite : la France doit envisager de nouvelles sources de financement (étude Mercer)

Système de retraite : la France doit envisager de nouvelles sources de financement (étude Mercer)

Selon une étude du spécialiste du conseil et services en ressources humaines, protection sociale et avantages sociaux, Mercer, la France n'occupe que le 13ème rang des systèmes de retraite les plus performants au monde. 

C’est une étude qui ne va pas forcément redorer l’image du système de retraite français. Selon l’indice Melbourne Mercer Global Pension, qui évalue les régimes de retraite de 25 pays représentant 60% de la population mondiale, le dispositif hexagonal se classe en 13ème position, loin derrière les pays nordiques et l’Australie. Ce classement se base sur la base de plus de 40 indicateurs évaluant l'adéquation, la viabillité et l'intégrité des systèmes mis en place. Précisément, le sous-indice "adéquation" prend en compte le niveau de base du revenu versé ; la "viabilité" s'appuie sur le vieillissement de la population, l’augmentation du ratio des retraités par rapport aux travailleurs actifs et, dans certains pays, l’augmentation de la dette publique ; tandis que "l'intégrité" examine le rôle de la réglementation et de la gouvernance dans chaque pays.

L'un des meilleurs niveaux de retraite légale

Bien que le système français par répartition (où les cotisations, versées par les actifs au titre de l'assurance vieillesse, sont utilisées pour payer les pensions des retraites) avec un niveau de retraite minimum et deux régimes complémentaires (Arrco et Agirc) offre « l’un des meilleurs niveaux de retraite légale dans le monde » selon Mercer, il comporte tout de même des « risques importants sur le long terme».

Favoriser l'épargne retraite

« La France doit aujourd’hui faire face à une conjoncture économique défavorable qui pénalise le financement des retraites. Le pays doit donc avant tout renouer avec la croissance de l’emploi et favoriser une évolution culturelle pour encourager l’employabilité des seniors », estime Yanick Chainey, leader retraite au sein de Mercer France, dans un communiqué. Il ajoute : « Il apparaît clairement en regardant à l’international qu’aujourd’hui ce sont aux entreprises et à nous tous individuellement d’épargner pour la retraite. Les régimes d’Etat ne pourront plus être la réponse unique au maintien du pouvoir d’achat des retraités. »

Une voie à suivre : le Nord

A noter que pour la 4ème année consécutive, le Danemark conserve la première place du classement, les pays nordiques occupant d’ailleurs 6 des 10 premières positions de l'étude Mercer.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances tous risques expositions

FRAC Provence Alpes Côte d'Azur Fond Régional d'Art Contemporain

21 octobre

13 - FRAC PACA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Système de retraite : la France doit envisager de nouvelles sources de financement (étude Mercer)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié