Thomas Buberl (Axa) : « Le client ne nous attendra pas »

Thomas Buberl (Axa) : « Le client ne nous attendra pas »
Laetitia Duarte Thomas Buberl, directeur général du groupe Axa.

En exclusivité pour l’Argus de l’assurance, le directeur général du groupe Axa tire un premier bilan de son début de mandat et dévoile ses ambitions pour 2018.

Un an et demi après votre arrivée à la tête d’Axa, quel bilan faites-vous des premières transformations menées ?

Il faut toujours garder le bon équilibre entre stabilité et changement. Nous avons déjà mené beaucoup de chantiers, mais il ne faut pas ralentir le rythme des transformations. Nous sommes dans un monde complètement différent de celui d’il y a vingt ans. L’environnement réglementaire a changé, et les attentes des clients sont plus élevées. Si nous voulons conserver notre place de leader, il faut que nous réussissions à nous projeter dans le futur, que nous soyons plus simples dans notre organisation, et, surtout, que nous soyons plus proches de nos clients. En fait, il faut que nous utilisions rapidement notre capacité d’innovation en faveur de notre clientèle. Car le client, lui, ne nous attendra pas.

Lors de votre discours, le 19 décembre à Isneauville, vous avez insisté sur la notion de services aux particuliers. Pour quelle raison ?

Aujourd’hui, si nous voulons être plus près de nos clients, il faut que nous soyons capables de leur apporter plus de services. C’est vrai pour les 20 % de nos clients qui doivent malheureusement faire face à un sinistre, mais ça doit aussi le devenir pour les 80 % restants, avec qui nous devons intensifier notre relation. C’est un des principaux relais de croissance sur lequel Axa doit s’appuyer. Partant de ce constat, nous sommes en train de créer, autour de l’assurance, des nouveaux services aux particuliers, des services de prévention, mais aussi de coordination de soins. Nous avons commencé à tester un certain nombre de ces nouveautés, l’enjeu est de les déployer désormais auprès de nos 107 millions de clients.

Finalement, quel va être l’objectif majeur d’Axa en 2018 ?

Nous avons beaucoup d’ambition, notamment pour mettre en œuvre notre transformation au service de nos clients, mais le projet d’introduction en Bourse (IPO) de nos activités nord-américaines prévue au cours du premier semestre 2018 est très important. Cette opération va nous permettre de réduire notre exposition au risque financier et de libérer du capital pour investir dans des lignes de métiers stratégiques, tels que la santé, la prévoyance ou l’assurance entreprise. Ce projet est une étape importante si nous voulons changer le profil du groupe.

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans le N°7538 de l'Argus de l'assurance du 19 janvier 2018. 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance du personnel affilié à la CNRACL.

SICTOM de la Région Montluçonnaise

19 avril

03 - DOMERAT

Prestations d'assurance (DO et TRC) pour la construction d'un conservatoire de théâ...

Ville de Montigny le Bretonneux

19 avril

78 - Montigny-le-Bretonneux

Marché de service d'assurance risques statutaires.

Ville de Cogolin

19 avril

83 - COGOLIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Thomas Buberl (Axa) : « Le client ne nous attendra pas »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié