Thomas Buberl, futur DG d’Axa : « un sacre » vu d'outre-Rhin

Thomas Buberl, futur DG d’Axa : « un sacre » vu d'outre-Rhin
La presse allemande rappelle que Thomas Buberl a renouvelé toute l'équipe dirigeante d'Axa Allemagne.

Thomas Buberl, d’origine allemande, remplacera Henri de Castries, à la direction générale d’Axa en septembre prochain. L’annonce a suscité de nombreux commentaires dans la presse outre-Rhin, qui rappelle son action énergique au sein du management d'Axa Allemagne.

« Ce qui compte au sein du groupe Axa, c’est le mérite, pas le passeport », déclarait Henri de Castries, après que la compagnie a annoncé que Thomas Buberl prendrait la direction générale d’Axa en septembre prochain.  La presse allemande n’en a pas moins été dithyrambique sur la promotion de l’ancien DG d’Axa Allemagne. « Un sacre », selon Manager Magazin. « Une sensation », ajoute le grand quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). « Une révolution culturelle chez AXA », estime le quotidien économique allemand Handelsblatt.
« Il est le premier allemand mais aussi le premier étranger à diriger un si grand groupe financier français. En plus, il vient du pays où se trouve le plus grand rival d’AXA : Allianz », constate Herbert Fromme, le spécialiste de l’assurance au quotidien munichois Süddeutsche Zeitung.

"il n'a pas peur de la confrontation"

Mais Thomas Buberl n’est pas arrivé si haut par hasard, estiment les commentateurs. « Il a les coudées franches. Buberl peut être impitoyable. (…) Chez Axa Deutschland à Cologne, il s’est séparé de nombreux managers », souligne le Süddeutsche Zeitung. En quatre ans, Thomas Buberl a pratiquement remplacé toute l’équipe dirigeante. « Il ne s’est pas fait que des amis en Allemagne », confirme le Manager Magazin. « Il n’a pas peur de la confrontation », ajoute le journal. « En revanche, il a toujours cherché le consensus avec le comité d’entreprise lorsqu’il s’agissait du personnel », remarque Herbert Fromme.

Déménagement à Paris, avec femme et enfants

« Thomas Buberl n’aura pas la tâche facile », estime la FAZ. La presse allemande rappelle que la direction d'un groupe français à Paris est périlleuse. Elle prend notamment l’exemple du germano-canadien Christopher Viehbacher poussé à la démission chez Sanofi après six ans de mandat à la tête du groupe pharmaceutique.
Pour montrer sa détermination, Thomas Buberl a d'ailleurs décidé de déménager à Paris avec sa femme et ses deux enfants (il faisait jusqu’à présent des allers retours). Une décision interprétée ainsi par la FAZ : « Thomas Buberl n’est pas seulement prêt à relever le défi. Il veut réussir. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des prestations statutaires

Communauté de communes des deux Vallées

19 novembre

60 - CC DES DEUX VALLEES

Complémentaire sante pour le personnel de Bibracte EPCC

BIBRACTE EPCC

19 novembre

58 - Glux-en-Glenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Thomas Buberl, futur DG d’Axa : « un sacre » vu d'outre-Rhin

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié