Tiers payant : les Français partagés sur la généralisation

Tiers payant : les Français partagés sur la généralisation
FOTOLIA

La généralisation du tiers payant, un point de cristallisation de l’opposition des médecins au projet de loi santé, ne génère pas d’opinion tranchée parmi la population. C’est du moins ce qui ressort du «Carnet de santé des Français» du mois de janvier, dans une enquête réalisée pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) par l’institut BVA auprès d’un échantillon représentatif de 1 027 personnes. Cinquante pour cent des sondés sont contre la dispense d’avance de frais au motif que le coût réel des actes médicaux deviendrait abstrait pour le patient, tandis que 48% s’y déclarent favorables.

La principale segmentation s’opère en fonction de l’âge : 57% des 35-49 ans se déclarent opposés à la généralisation du tiers payant voulue par le gouvernement à l’horizon 2017, tandis que 58% des 18-24 ans et 52% des 50-64 ans se disent pour cette mesure.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Tiers payant : les Français partagés sur la généralisation

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié