Trois assureurs testent un système à même de prédire les intentions d'achat de véhicules des particuliers

Trois assureurs testent un système à même de prédire les intentions d'achat de véhicules des particuliers
Patricia Renaud

Moment propice au changement d’assureur, l’achat d’une voiture est particulièrement redoutée par les compagnies et mutuelles. Licencié auprès du ministère de l’Intérieur pour exploiter et revendre les données publiques de transactions automobiles, AAA Data lance un outil prédictif en cours de test par trois assureurs.

Une mutuelle et deux compagnies sont en train de battre campagne auprès des particuliers susceptibles d’acheter une voiture dans les trois prochains mois. E-mailing, contact direct, courrier… Chacun y va de son approche commerciale. D’où vient le listing ? De AAA Data, la société qui dispose de la licence de niveau 1 auprès du ministère de l’Intérieur, lui permettant depuis plus de 15 ans de collecter, d’exploiter et de revendre les données relatives aux transactions automobiles, tampon des préfectures faisant foi. Soit une mine d’or et une expertise acquise de longue date en terme de retraitement des données qui permet aujourd'hui à la structure de jouer à madame soleil, big data oblige !

un outils baptisé "Predictive Solutions"

C'est ce mois-ci que l’organisme lance son nouvel outil capable de prédire les intentions d’achat des consommateurs. Baptisée Predictive Solutions, le système associe l'analyse de données avérées relatives à l’individu et combinées aux données de l’Insee (genre, adresse, type d’habitat, taille de la commune, climat…), puis la data relative à son équipement (nombre de véhicules dans le foyer, type d’énergie…) et enfin à son comportement d’achat. « Nous travaillons sur des modèles statistiques conjugués à la technologie du machine learning », explique Patricia Renaud, directrice commerciale et marketing de AAA Data qui sonde 19 millions de contacts et 300 millions d’événements. « Soit les assureurs utilisent l’outil pour enrichir leur base de données clients, soit pour cibler les intentions d'achats de leurs clients ou de prospects dans le cadre de la conquête », ajoute-t-elle.

Les campagnes en cours s’achèveront dans 3 mois. L'heure du bilan et du gain – ou pas – de parts de marché. En attendant, la preuve que l’offensive des acteurs de l'assurance automobile, post-loi Hamon, reste entière.

 

 

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Trois assureurs testent un système à même de prédire les intentions d'achat de véhicules des particuliers

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié