Véhicules non assurés encore trop nombreux…

Le FGAO ne cesse d’indemniser des accidents causés par des personnes non assurées. La non-assurance a diminué depuis 2016 mais celle-ci évolue au gré des nouveaux modes de déplacement. Quels moyens sont déployés pour contrer cette situation pérenne ?

Le Fonds de garantie des assurances obligatoires prend en charge en moyenne 10 % de la totalité des accidents corporels en France. Néanmoins, tous les accidents n’entrent pas dans le champ d’application de l’indemnisation par le FGAO. Ce phénomène est loin d’être enrayé, d’autant plus qu’il touche également les nouveaux modes de déplacement tels que la trottinette électrique, l’overboard ou le solo weel.

La contribution des assureurs, augmentée depuis le 1er janvier 2018, et celle des assurés ne suffisent pas à limiter la non-assurance.

Par conséquent, le FGAO escom­pte la prévenir dès le 1er janvier 2019, notamment par la création du fichier des véhicules assurés et le croisement de ce fichier avec le système d’immatriculation des véhicules. Ces innovations seront-elles efficaces ?

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances tous risques expositions

FRAC Provence Alpes Côte d'Azur Fond Régional d'Art Contemporain

21 octobre

13 - FRAC PACA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Véhicules non assurés encore trop nombreux…

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié