Vers une procédure simplifiée pour les immeubles

La relecture de la convention collective et le suivi de l'évolution future des modalités de gestion de sinistres font partie des priorités de la nouvelle équipe élue à la tête de la Fédération des sociétés d'expertise.

C'est une équipe renouvelée qui a pris ses fonctions le 1er janvier 2013 au sein du bureau de la Fédération des sociétés d'expertise (FSE), plusieurs changements de direction ayant eu lieu ces derniers vingt-quatre mois au sein des entreprises adhérentes.

Le nouveau bureau, élu pour trois ans, entend poursuivre et achever les travaux engagés par l'équipe sortante, qui comptait dans ses rangs Christian de Belair (Texa), Georges Douna (Polyexpert) et Yves Villette (Adenes), les initiateurs de cette organisation professionnelle créée fin 2009.

LE BUREAU NATIONAL DE LA FSE POUR 2013-2016

  • Président Yann de Mareuil (Cunningham Lindsey)
  • Vice-présidents Bruno Vesval (Texa) Emmanuel Villette(Adenes) Hervé de Warren (Saretec)
  • Secrétaire général Emmanuel Géli (Polyexpert)
  • Secrétaire général adjoint Patrice Devimeux (Dantard Expertises)
  • Trésorier Jean-Luc Maynard (Union d'experts)
  • Conseiller Thierry Demondion (Groupe Duotec)

Moins de dossiers, mais davantage de services

Faire évoluer la convention collective qui régit les relations entre les entreprises et les salariés du secteur afin de l'adapter aux enjeux auxquels fait face la profession en matière d'engagements de service fait partie des priorités de la nouvelle équipe. « Ce dossier, lancé dès la création de la fédération, pourrait aboutir cette année ou l'année prochaine », indique Yann de Mareuil, le nouveau président de la FSE.

En attendant, le bureau suit de près le projet mené par la FFSA et le Gema visant à simplifier la gestion des sinistres touchant les immeubles, un type de dossiers qui fait actuellement intervenir différents experts pour le compte des assureurs des locataires, des propriétaires, des syndics... « Les discussions portent sur l'introduction d'une expertise unique, limitant les procédures contradictoires à des situations particulières, telles que les sinistres dont les causes ne sont pas déterminées, ce qui va modifier de manière significative les processus d'étude des dossiers », explique Yann de Mareuil. Ce projet, qui devrait aboutir en juin 2014, pourrait avoir « des conséquences sur l'activité apparente des experts, c'est-à-dire sur le nombre de dossiers réglés, mais on peut penser qu'un service plus global pourrait compenser cette réduction », précise Yann de Mareuil. D'où la volonté de la FSE d'être partie prenante dans l'application technique de la nouvelle convention, afin que les objectifs à l'origine de ce texte soient atteints.

Faire mieux connaître la profession

Dans un autre registre, la nouvelle équipe envisage de lancer une étude pour évaluer la manière dont les assurés perçoivent les experts. « L'objectif est d'identifier les critiques positives et négatives afin d'améliorer nos prestations », indique Yann de Mareuil.

La nouvelle équipe entend aussi faire connaître la profession pour attirer de jeunes experts. Ensemble, les 15 sociétés et groupements réunis au sein de la fédération emploient 8 000 collaborateurs, dont 4 000 experts, et recrutent entre 600 et 800 personnes par an, des embauches en majorité liées à des remplacements.

" Nous allons lancer une étude pour identifier les critiques des assurés afin d'améliorer nos prestations. " Yann de Mareuil, président de la FSE

Nous allons lancer une étude pour identifier les critiques des assurés afin d’améliorer nos prestations.

Yann de Mareuil, président de la FSE

 

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances statutaires groupement ESMS 65

Etablissement Public d'Accompagnement et de Soins des Hautes-Pyrénées 65

20 septembre

65 - CASTELNAU RIVIERE BASSE

Aménagement du CCAS

Ville de Ruelle sur Touvre

20 septembre

16 - Ruelle-sur-Touvre

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Vers une procédure simplifiée pour les immeubles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié