WeProov, la start-up qui veut révolutionner la gestion de sinistres

WeProov, la start-up qui veut révolutionner la gestion de sinistres

Créée il y a deux ans, la start-up WeProov vient de signer avec le groupe d'assurance luxembourgeois Foyer.

Elle est partout ! Présente du 28 septembre au 2 octobre au salon de l'automobile de Lyon, puis du 17 au 21 octobre dernier à Equip Auto, WeProov, jeune start-up française créée en 2015 par Alexandre Meyer et Gabriel Tissandier, propose aux assureurs (mais aussi aux transporteurs, loueurs, concessionnaires…) d’effectuer un « état des lieux dématérialisé d’une voiture ». A l’heure où les acteurs de l’assurance auto cherchent à industrialiser plus avant la gestion de sinistres grâce aux nouvelles technologies tout en satisfaisant des clients pressés, le concept fait mouche. « Nous voguons sur le self-care avec un outil intuitif et facile d’utilisation », explique Alexandre Meyer.

Son application permet, en quelques minutes, en suivant un lien reçu par SMS de réaliser un photo-scan complet et guidé de l'état d'un véhicule, et d'établir un rapport sécurisé. Le principe séduit les assureurs dans le cas des véhicules d’occasion afin d’avoir régulièrement le suivi de l’état réel du véhicule. Les photos sont horodatées et géo-localisées et associées à une signature électronique. Ensuite, l'ensemble est archivé sur un serveur sécurisé, afin de garantir l'authenticité et l'intégrité des documents. 

Un premier contrat signé avec un assureur luxembourgeois

Après avoir conquis une centaine d’entreprises dans le secteur automobile et réalisé plus de 80 000 états des lieux depuis son lancement, WeProove a levé près d’1 M€ en juillet auprès de CarStudio et BPI. Si les POC (Proof of Concept) se multiplient en France avec les assureurs, c’est le groupe Foyer, au Luxembourg, spécialiste IARD, prévoyance et patrimoine (connu pour l’assurance santé des expatriés et l’assurance vie transfrontalière avec Wealins) qui a signé un contrat avec la jeune pousse. « L’assuré prend part à la vie de son contrat et l’assureur réduit le fraude à la déclaration », résume Alexandre Meyer.

Avec 40% de part de marché en IARD au Luxembourg, Franck Marchand, Chief financial officer (CFO) and Chief Actuary, a noué cet accord après avoir entendu WeProove pitcher lors de la dernière conférence Argus de l’assurance sur la gestion de sinistres. « C’était en avril 2016 et nous avons déployé la solution en octobre. Aujourd’hui plus de 50% de nos expertises lors de la souscription de l’assurance d’un véhicule d’occasion se font via WeProove soit par nos agents généraux, soit par l’assuré lui-même », explique Franck Marchand qui tient à voir les voitures avant de les assurer. Au total : 5000 voitures dans l’appli !  « Bientôt cela concernera 80% de nos contrats », confie-t-il.  Coût : quelques milliers d’euros pour cette analyse pré-contractuelle dématérialisée. « Tout le monde y gagne », affirme-t-il.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Développeur Oracle PL / SQL (F/H)

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC CHIMISTE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances Risques dommages aux biens et Risques Annexes.

Ville d'Epinay sous Sénart

17 novembre

91 - EPINAY SOUS SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

WeProov, la start-up qui veut révolutionner la gestion de sinistres

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié