[DOSSIER] Rencontres Amrae : les temps forts de la 24e édition 8/13

Cartographie des risques en entreprise : les 4 pièges à éviter ! (Amrae 2016)

Cartographie des risques en entreprise : les 4 pièges à éviter ! (Amrae 2016)
PHILIPPE CHERE-OUEST FRANCE En cartographie des risques,il faut identifier le pire scénario possible pour une entreprise.

Passage obligé de la gestion des risques, la cartographie est la représentation synthétique et globale des risques hiérarchisés selon les critères de l’entreprise. Mais sa mise en œuvre est plus complexe qu’il n’y paraît, comme l'a démontré l'atelier sur la cartographie des risques organisé en ouverture des Rencontres de l'Amrae 2016.

Un peu plus de 120 participants s'étaient inscrits ce mercredi pour un atelier sur la cartographie des risques aux Rencontres de l’Amrae de Lille. Des risk-managers surtout, déjà sensibilisés à l’importance de la cartographie, mais parfois désemparés par la mise en œuvre de cet exercice.

Premier piège : ne pas solliciter les bons interlocuters

Pour choisir les interlocuteurs à interroger en premier lieu, Lionel d’Harcourt, co-fondateur du cabinet de gestion des risques Arengi, propose deux choix : la démarche descendante, qui nécessite d’impliquer le niveau le plus élevé de la hiérarchie avant de descendre aux directions opérationnelles ou fonctionnelles, ou, à l’inverse, la démarche montante.

«J’ai une préférence pour la première approche qui permet d’avoir des alliés naturels au sein de la hiérarchie, pour déployer l’analyse de risque sur leur périmètre, puisqu’ils auront participé à chaque étape de la prise de décision, explique Lionel d'Harcourt. Mais la seconde approche, plus consommatrice en temps, permet de favoriser la détection des «risques orphelins», à la frontière entre deux processus, ou les risques méconnus de la hiérarchie». Il précise qu’il faut pouvoir solliciter des experts qui ne sont pas dans la direction générale «qui sont de très bons connaisseurs de leur domaine et qui ont l’avantage de ne pas avoir d’agenda politique et donc d’être parfois politiquement incorrects».

Deuxième piège : manquer de fermeté

Une fois les interlocuteurs sélectionnés, place aux entretiens qui permettront d’identifier les risques (avant la phase de hiérarchisation). Mais le piège est alors de se laisser déborder par ses interlocuteurs, notamment sur le choix des critères d’évaluation. «Ce choix est subjectif, donc il faut être ferme sur les arbitrages que vous avez pris», conseille Marie-Elise Lorin, responsable du département gestion des risques et conformité chez Smacl Assurances. Il faut ensuite assumer le libellé et le choix des risques à hiérarchiser.

Troisième piège: présenter des évaluations trop homogènes

Après la sélection des risques, place à l’atelier de hiérarchisation avec l’équipe de direction, qui doit tenir en deux heures. Les deux intervenants conseillent de ne pas forcément convier le directeur général, qui pourrait décourager tout propos contradictoire, et d’encourager les intervenants à adopter des positions tranchées. En effet, le piège est que la plupart des risques soient systématiquement considérés comme faibles ou modérés ou que la marge d’amélioration soit toujours considérée comme limitée. L'eau tiède est le piège de la cartographie. « L’objectif est de prioriser les risques qui ont le plus d’impact et ceux sur lesquels il est possible d’avoir la meilleure progression», rappelle Lionel d’Harcourt.

Quatrième piège: négliger la restitution

«Il faut respecter les problématiques de confidentialité au sein de l’entreprise, mais la règle d’or est de rendre l’info à ceux à qui vous en avez pris», pose Lionel d’Harcourt qui conseille de ne pas forcément présenter la liste hiérarchisée aux collaborateurs des niveaux opérationnels, mais seulement les 25 thématiques retenues. L'objectif est d'impliquer les collaborateurs pour les sensibiliser à la gestion des risques au quotidien.

Cartographie des risques en entreprise : les 4 pièges à éviter ! (Amrae 2016)

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction - assurances dommages ouvrages.

Gironde Habitat

22 octobre

33 - BORDEAUX

Prestations de services d'assurances.

OPCO Mobilités

22 octobre

92 - MEUDON

Marché d'assurance construction

Mancelle d'Habitation

22 octobre

72 - MANCELLE HABITATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Cartographie des risques en entreprise : les 4 pièges à éviter ! (Amrae 2016)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié