[DOSSIER] Rencontres 2014 : L'Amrae occupe le terrain international 1/6

Rencontres 2014 : L'Amrae occupe le terrain international

Rencontres 2014 : L'Amrae occupe le terrain international
Stéphane Olivier ArtePhoto

Le premier jour de ces 22e Rencontres a été placé sous le signe de l'international. L'Amrae a lancé officiellement le mouvement francophone du risk-management, voulant ainsi réaliser un partage d'expérience entre les différentes communautés francophones présentes à travers le monde. Un mouvement qui devrait accueillir des risk-managers mais aussi courtiers et assureurs. 

L'Amrae avait annoncé que ces 22e Rencontres seraient placées sous le signe de l'international et… de la francophonie. Ce n'est pas ce premier jour qui viendra contredire les représentants de l'association française des risk-managers. Ce mercredi 5 février, l'Amrae a en effet profité de cette occasion et de la présence de certains représentants du risk-management marocain, tunisien et canadien, pour lancer son mouvement du risk-management francophone.

Un club ouvert aux courtiers et assureurs

L’idée du président de l’Amrae, Gilbert Canameras, est ainsi «de s’ouvrir aux autres risk-managers et associations de risk-management francophones pour partager des expériences, des formations et autres solutions autour de la gestion des risques». Une envie qui a même inspiré le président de l’association qui cite Malraux lors de la plénière d’ouverture : «Deux manières d’être homme parmi les hommes : cultiver sa différence ou approfondir sa communion. Nous, risk-managers, nous choisissons d’approfondir notre communion.»

Des paroles qu’il veut très vite relier à des actes concrets. Il annonce donc, dans la foulée de ce lancement, la future création d'un club de la francophonie du risk-management. «Nous souhaitons d’ailleurs l’ouvrir à tous les acteurs du marché du risques de l’entreprises et de l’assurance. C’est-à-dire aux risk-managers et associations francophones mais aussi aux courtiers et aux assureurs», confirme-t-il.

De son côté, Arnaud Vaissié, PDG d’International SOS, estime que cette idée de concevoir un risk-management francophone est intéressante. Selon lui, elle peut en effet aider l’ensemble des acteurs économiques à prendre conscience qu’un certain nombre d’informations et de données doivent être rapatriées au niveau national pour en permettre une meilleure maîtrise du risque.

Deux assureurs qui s'exportent

Pour également se rendre compte que les acteurs de l'assurance française parlaient bien export et globalisation dans les allées du Centre international de Deauville, il suffisait de tendre l'oreille. Les actualités principales du jour ont ainsi concerné les projets d’internationalisation d’Axa Coporate Solutions ou encore l’importance de la France au sein de la région Europe du Sud d’Allianz Global Corporate & Specialty.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Rencontres 2014 : L'Amrae occupe le terrain international

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié