Guillaume Millet démissionne de ses mandats syndicaux

Guillaume Millet démissionne de ses mandats syndicaux

La norme EDIcourtage 2010, et la plateforme d’échanges de données entre courtiers et assureurs qui l’accompagne, sont orphelines. Guillaume Millet, qui porte le projet depuis ses prémices pour la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA), a en effet démissionné de ses mandats syndicaux. Si à en croire l’intéressé, « la passation de pouvoir ne change rien au déploiement du projet », cette démission interroge au moment même où la plate-forme est en passe d’être généralisée sur le marché. Pour mener à bien sa mission, Guillaume Millet participait ou présidait pas moins de quatre commissions ou groupes de travail sur le sujet ; il était notamment président du Getic, la commission informatique de la CSCA, et participait pour les courtiers au travail commun avec la FFSA. Pour l’heure, aucune explication n’est avancée pour justifier cette démission mais le peu d’empressement des assureurs à rejoindre la plate-forme ou encore la remise en cause de leur sacro-saint Extranet, pourraient avoir suffi à déclencher ce départ précipité. Pour la Chambre Syndicale, il est urgent de désigner un ou des successeurs à Guillaume Millet sous peine de voir la mise en œuvre de la plate-forme prendre un retard dommageable. Et ce alors même qu’EDIcourtage, parmi les chantiers prioritaires de la CSCA pour 2011, est dans sa dernière ligne droite.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 avril 2020

ÉDITION DU 10 avril 2020 Je consulte

Emploi

INFOPRO DIGITAL

Commercial sédentaire en BtoB H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Guillaume Millet démissionne de ses mandats syndicaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié