Coronavirus : la CGT appelle CNP Assurances à jouer son rôle d'assureur public

Coronavirus : la CGT appelle CNP Assurances à jouer son rôle d'assureur public
© DR

Le secrétaire général CGT du groupe Caisse des dépôts se demande « où est passé le pôle financier public », à l’heure de la crise sanitaire. Le syndicat demande à l’assureur de jouer un rôle moteur dans la réflexion sur les couvertures en prévoyance et de s'investir davantage.

Jean-Philippe Gasparotto, secrétaire général CGT du comité de groupe à la Caisse des dépôts, n’y va pas avec le dos de la cuillère pour critiquer l’inaction selon lui du nouveau pôle financier public, créé par le rapprochement de La Poste et de CNP Assurances le 4 mars dernier, en cette période  de crise sanitaire. Dans un communiqué et un billet publié sur le site de Mediapart, le syndicaliste de la CGT interpelle le ministre de l’Economie en ces termes : « Où est passé le pôle financier public ? »

Selon lui, les mesures prises par le gouvernement pour répondre à l’urgence économique et sanitaire ne sont pas en rapport avec les missions initialement assignées au pôle financier, qui devait permettre de « mettre les compétences combinées de la Banque Postale, de la CDC, de BPIFrance et de CNP Assurances au service de la réduction des fractures territoriales, du financement de notre économie et des grands projets de services publics ».

« CNP pourrait jouer le rôle de phare sur le marché »

Concernant CNP Assurances, le syndicat lui reproche de ne pas s’investir, en tant qu’assureur public, « sur le champ de la prévoyance, dans la prise en charge des conséquences de la catastrophe sanitaire actuelle sur la situation des salariés et des ménages ». « CNP pourrait jouer le rôle de phare sur le marché, quant à l’impact de la crise du Covid-19 sur les contrats de prévoyance. De nombreuses questions se posent : sur la prise en charge du Covid-19 en tant que maladie professionnelle, sur la prise en charge des risques sanitaires dans le cadre des contrats de prévoyance collective, sur les moyens de couvrir les salariés qui ne sont pas couverts. Il y a toute une réflexion à mener sur le lancement de produits en urgence, et de nouveaux produits adaptés à l’avenir », déclare Jean-Philippe Gasparotto. Il nous indique que la CGT réfléchit actuellement à des recommandations concernant la mise en œuvre d’un régime de catastrophe sanitaire dans le domaine de la prévoyance.

Quant au reste du groupe, il s’agit de dénoncer notamment le décalage entre les 300 milliards débloqués pour garantir les prêts aux entreprises, et les besoins immédiats de l’économie. « Les banques distribuent le crédit comme elles l’entendent, sans contrôle », alors que la CGT plaide pour une action plus directe sur les missions d’intérêt général (logement social, aménagement du territoire, politique industrielle, services publics de proximité...), comme par exemple des réquisitions d’usines, de logements vacants et de bureaux vides, ou encore la relocalisation de la production.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 30 octobre 2020

ÉDITION DU 30 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Approvisionnement en carburant et paiement des péages sur les autoroutes par cartes...

GIP Blanchisserie Inter-hospitalière

28 octobre

33 - GIP BIH SUD GIRONDE

Prestations d'assurances "Flotte automobile et risques annexes"..

Aéroport Réunion Roland Garros

28 octobre

974 - STE MARIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : la CGT appelle CNP Assurances à jouer son rôle d'assureur public

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié