Coronavirus : la prévoyance et santé collective sous forte tension

Coronavirus : la prévoyance et santé collective sous forte tension
Le confinement a logiquement fait baisser la consommation des assurés en dentaire et optique. Le rattrapage de ces prestations décalées pourrait ne pas être intégral.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le confinement a eu des effets manifestes sur la sinistralité en prévoyance (à la hausse) et en santé (à la baisse). Mais si retour à la normale il y a un jour, il n’en sera pas de même pour les assureurs de personnes, avec des prestations plus fortes que prévu et des cotisations en baisse probablement durable. Et ce, sans compter le coût de la portabilité des droits…

La pandémie de covid-19 et la crise économique et sanitaire qui en a découlé a eu divers impacts pour le monde de l’assurance. Mais si les regards se sont notamment tournés pour ceux orientés en dommages – et, tout particulièrement ceux exposés sur la perte d’exploitation sans dommages – le monde de l’assurance de personnes fait, lui aussi, ses calculs. Et ils ne sont pas bons.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 janvier 2021

ÉDITION DU 22 janvier 2021 Je consulte

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Coronavirus : la prévoyance et santé collective sous forte tension

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié