Coronavirus : les inquiétudes des indépendants sur la prévoyance

Coronavirus : les inquiétudes des indépendants sur la prévoyance
© depositphotos

Environ un travailleur indépendant sur trois n’est pas couvert en prévoyance, ce qui pose un problème majeur en cette période particulière de réduction de l’activité économique.

La pandémie du coronavirus Covid-19 qui touche actuellement la France fragilise notoirement l’activité d’un grand nombre de travailleurs indépendants, quel que soit le secteur d’activité.

Une pandémie qui a visiblement été anticipée bien avant qu’on ne parle de confinement au quotidien : le nombre de devis en prévoyance a très fortement augmenté en ce début d’année 2020, notamment pour compléter les indemnités journalières de la Sécurité sociale en cas d’arrêt de travail. Et pour cause : un travailleur indépendant sur trois environ n’est pas couvert en prévoyance, marché que les assureurs réinvestissent depuis déjà plusieurs années

Des garanties frustrantes

Le comparateur d’assurance professionnelles Coover a fait les comptes : avant le confinement, la hausse des devis d’assurance maintien de salaire avait bondi de 71% sur l’ensemble du territoire français sur l’année 2020, en comparaison de la même période en 2019. Les derniers chiffres communiqués par le courtier à date du 17 mars dernier (quatre jours plus tard donc) confirment cette augmentation dramatique :

Région Hausse des devis au 13 mars Hausse des devis au 17 mars
Auvergne Rhône Alpes +87% +120%
Bourgogne Franche Comté +86% +140%
Bretagne +78% +103%
Centre Val de Loire +51% +102%
Corse +55% +101%
Dom-Tom +54% +116%
Grand Est +91% +149%
Hauts de France +87% +125%
Île de France +88% +119%
Normandie +54% +103%
Nouvelle Aquitaine +60% +91%
Occitanie +67% +89%
Pays de la Loire +51% +97%
Provence Alpes Côte d'Azur +85% +112%

Un boom des demandes qui s’accompagne d’une mauvaise surprise à la clé : outre le fait que les franchises souvent retenues dans ces contrats (15 ou 30 jours) sont d’une durée supérieure aux 14 jours réglementaires d’un confinement, pour les nouveaux contrats, un délai d’attente de trois mois avant de pouvoir bénéficier de ces indemnités journalières s’applique… Un facteur supplémentaire générateur de frustration pour les indépendants, sentiment rappelé ces derniers jours par plusieurs assureurs de la place.

Les pouvoirs publics ont officialisé deux mesures spécifiques pour les indépendants (au chiffre d’affaires inférieur à un million d’euros), à savoir un forfait de 1 500 euros livrables rapidement pour les indépendants et TPE sur simple déclaration sur le site de la direction générale des finances publiques, forfait financé via un fonds de solidarité actuellement doté d’un milliard d’euros… pour un mois – pour l’heure – seulement, ainsi que la suspension des diverses factures (eau, électricité…) pour les locaux professionnels.

>> A lire : Coronavirus : pourquoi « le secteur de l’assurance va avoir un rôle majeur à jouer »

La Fédération française de l’assurance (FFA), attendue sur ce sujet, a pour l’heure annoncé une première mesure d’urgence à destination des TPE de manière générale : le maintien des garanties des contrats souscrits auprès des assureurs même en cas de retard de paiement – et ce pendant l’ensemble de la période de confinement. Des mesures saluées par le nouvellement créé syndicat independants.co, mais qui estime dans une pétition frôlant actuellement les 10 000 signatures qu’elles ne vont pas assez loin

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance flotte auto de la ccog..

CCM de l'Ouest Guyanais

26 novembre

973 - MANA

Diagnostic RGPD et prestations de DPD.

CCI de Fort de France, Direction des services portuaires

26 novembre

972 - GPM DE LA MARTINIQUE

Consultation en vue de mettre en place des contrats d'assurance garantissant son pa...

SDET - Syndicat Départemental d'Electrification du Tarn

26 novembre

81 - SDET 81

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : les inquiétudes des indépendants sur la prévoyance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié