Présidentielle : les propositions de l’Institut de la protection sociale

Présidentielle : les propositions de l’Institut de la protection sociale
Bruno Chrétien est président de l'IPS depuis sa création en juin 2011. © LAETITIA DUARTE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

En amont de l’élection présidentielle, l’Institut de la protection sociale (IPS) préconise de revoir les contrats Madelin prévoyance pour les travailleurs in dépendants.  Le think tank propose également de repousser l'âge de la retraite à 65 ans pour financer la dépendance.

Il n’y a pas que les candidats à l’élection présidentielle qui défendent un programme en cette période électorale. L’Institut de la protection sociale (IPS) s’est lui aussi atteler à construire des propositions même si ce « laboratoire d’idées est apolitique, constitué d’experts de l’ensemble des métiers de la protection sociale au sens large », comme le définit son président Bruno Chrétien.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 01 juillet 2022

ÉDITION DU 01 juillet 2022 Je consulte

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Présidentielle : les propositions de l’Institut de la protection sociale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié