Prévoyance : nouvelles évolutions inédites de l’offre de MetLife

Prévoyance : nouvelles évolutions inédites de l’offre de MetLife
Rénald Lair, directeur commercial exécutif de MetLife France, justifie pour l'Argus la vague de simplifications menée sur les offres emprunteur et prévoyance de la compagnie. © Laetitia Duarte

La compagnie, spécialiste de la prévoyance individuelle, simplifie de nouveau ses principales offres en emprunteur et prévoyance – incluant une nouveauté inédite en France. Rénald Lair, directeur commercial exécutif de MetLife France, explique à l'Argus le pourquoi de cette vingtaine de simplifications.

Simplifications en série pour MetLife France. La compagnie s’apprête à faire évoluer ses offres en emprunteur (Super Novaterm Crédit) et prévoyance (Super Novaterm Prévoyance) avec plus d’une vingtaine d’évolutions – dont trois principales et inédites en France.

L’innovation majeure annoncée à l’Argus par le directeur commercial exécutif de MetLife France, Rénald Lair, concerne le passage du tarif fumeur au tarif non-fumeur, actuellement mené au bout de 24 mois d’abstinence. Un délai que la compagnie a décidé de porter à 12 mois : « Pour MetLife, la différence tarifaire entre un fumeur et un non-fumeur est aux alentours de 40%. Rabaisser de 24 à 12 mois la période d’arrêt du tabac pour bénéficier d’un tarif non-fumeur pour nous constitue un gain de pouvoir d’achat non négligeable », commente Rénald Lair.

Cette mesure vise notamment les jeunes assurés, pour lesquels le tabac est souvent le seul risque aggravant : « Ce n’est pas la première fois que nous repoussons les limites de la sélection médicale, mais cela répond à un besoin toujours croissant de simplification de la part des assurés… et des courtiers ! », poursuit le directeur commercial exécutif de MetLife France.

Les deux autres principales évolutions concernent surtout les hauts capitaux : il sera désormais possible d’emprunter jusqu'à 1,25 million d’euros (contre un million actuellement) avec un simple questionnaire de santé pour les personnes âgées de moins de 46 ans. Simplification, enfin, avec l’établissement d’un rapport moral et financier sans justificatif jusqu'à 2,5 millions d’euros (contre 1,5 auparavant).

« Jusqu’à présent, assez paradoxalement, les simplifications sur le marché de l’emprunteur concernaient les jeunes emprunteurs. Si, pour nos risques assez particuliers, nous pouvons nous permettre d’en faire autant, c’est parce que nous sommes une compagnie… et que nous avons l’expérience nécessaire pour ajuster au besoin ces risques dans le temps », estime Rénald Lair.

Cet ensemble de simplifications quant aux formalités médicales est déjà effectif en prévoyance depuis début juillet : il le sera au plus tard début septembre concernant l’emprunteur.

Emploi

CEGEMA

Chargé(e) de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

Galaxy Conseil

Comptable H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion du contrat d'assurance "Prévoyance" pour l'ensemble du pers...

ODARC Office de Développement Agricole et Rurale de la Corse

06 août

20 - BASTIA

PRESTATIONS DE SERVICES D'ASSURANCES.

Ville de Lanveoc

06 août

29 - LANVEOC

Prestations de services d'assurances..

Ville de La Trinité sur Mer

06 août

56 - LA TRINITE SUR MER

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Prévoyance : nouvelles évolutions inédites de l’offre de MetLife

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié