[DOSSIER] Complémentaire maladie : 100% Santé, un bilan mitigé 1/3

100% Santé : pourquoi la facture ne sera pas neutre pour les assureurs

100% Santé : pourquoi la facture ne sera pas neutre pour les assureurs
La mise en œuvre du 100 % Santé est plébiscitée par les assurés sur le volet dentaire. Mais à défaut de réelles économies sur l’optique, la réforme pourrait bien obliger les complémentaires santé à augmenter leurs tarifs. © skynesher PA / Getty Images

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Officiellement, la réforme 100 % Santé ne devait pas peser sur les comptes des organismes complémentaires. Dans les faits, c’est une autre musique qui se joue, et qui, à terme, pourrait entraîner des revalorisations tarifaires.

Emmanuel Macron va-t-il convoquer à nouveau les assureurs complémentaires santé à l’Élysée, en décembre ? L’hypothèse n’est pas impossible. On se [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

100% Santé : pourquoi la facture ne sera pas neutre pour les assureurs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié