Complémentaire santé : le timide démarrage de la CSS

Complémentaire santé : le timide démarrage de la CSS

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

La complémentaire santé solidaire (CSS) a commencé à supplanter l’ACS et la CMU-C au 1er novembre 2019, pour une durée d’un an. Le cumul des deux populations bénéficiaires des ex-ACS et CMU-C, depuis cette date, est… en baisse.

La réorganisation des aides à l’acquisition d’une complémentaire santé n’est pas sans impact sur le nombre de bénéficiaires de ces divers dispositifs : la CMU-C et l’ACS, qui ont laissé place à la complémentaire santé solidaire (CSS) sans ou avec participation financière, voient en effet la croissance de leurs effectifs sérieusement ralentie.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

CONSEILLER CLIENTELE PARTICULIER - TPE H/F

Postuler

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Complémentaire santé : le timide démarrage de la CSS

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié