Coronavirus : la téléconsultation en croissance exponentielle

Coronavirus : la téléconsultation en croissance exponentielle
© FP / Creative Commons

Selon l’Assurance maladie, les téléconsultations représentent désormais plus de 11% de l’ensemble des consultations contre moins de 1% avant la crise.

Pas moins de 486 369 téléconsultations ont été facturées à l’Assurance maladie pendant la semaine du 23 au 29 mars. Un chiffre qui traduit une « croissance exponentielle » depuis le début du confinement provoqué par la crise sanitaire du coronavirus : l’Assurance maladie comptabilisait moins de 10000 consultations par semaine jusqu'au début du mois de mars, puis 80 000 la semaine du 16 mars, première semaine de confinement. Désormais, les  téléconsultations constituent plus de 11% de l’ensemble des consultations contre moins de 1% avant la crise, indique l’Assurance maladie

Ce développement de la téléconsultation se traduit par une augmentation très forte du nombre de médecins qui la pratiquent : la semaine dernière, ce sont près de 29 000 médecins libéraux qui ont facturé au moins une téléconsultation soit environ 1 médecin sur 3 contre moins d’1 sur 10 (7,6%) la semaine précédente. Pour la semaine du 23 mars, 44% de médecins généralistes ont effectué une téléconsultation contre 11% la semaine précédente. Par ailleurs, 81%  des téléconsultations ont été réalisées par des médecins en tant que médecin traitant de leurs patients.

Boom du tiers payant

Cette augmentation rapide est intervenue dans un contexte d’assouplissement inédit des règles de facturation. Afin de faciliter le recours aux téléconsultations, par dérogation aux principes définis dans la convention médicale, l’ensemble des téléconsultations seront prises en charge à 100 % par l’Assurance maladie obligatoire, à titre transitoire et exceptionnel jusqu’au 30 avril 2020. Autre phénomène notable, ces téléconsultations s’effectuent de plus en plus en tiers payant pour faciliter l’accès aux soins et simplifier les modalités de facturation : la semaine du 23 mars, 75 % des facturations ont été pratiquées en tiers payant contre 40 % les semaines précédentes.

A noter, enfin, que le site du ministère des Solidarités et de la Santé référence les solutions disponibles en télésanté, à la rubrique « covid-19 informations aux professionnels de santé ». A cet égard, on relèvera que l ‘écrasante majorité des solutions ne prévoient pas de facturation à l’assurance maladie.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance flotte auto de la ccog..

CCM de l'Ouest Guyanais

26 novembre

973 - MANA

Diagnostic RGPD et prestations de DPD.

CCI de Fort de France, Direction des services portuaires

26 novembre

972 - GPM DE LA MARTINIQUE

Consultation en vue de mettre en place des contrats d'assurance garantissant son pa...

SDET - Syndicat Départemental d'Electrification du Tarn

26 novembre

81 - SDET 81

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : la téléconsultation en croissance exponentielle

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié