Covid-19 : une baisse des dépenses de santé plus limitée qu’attendu en 2020

Covid-19 : une baisse des dépenses de santé plus limitée qu’attendu en 2020
© Getty Images PA

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le courtier en assurances collectives Henner a mené diverses études sur la consommation médicale tout au cours de l’année écoulée. À l’heure de tirer le bilan de 2020, un constat s’impose : la chute constatée lors du premier confinement ne s’est pas du tout reproduite lors du second.

Le début d’année 2021 a été marquée, une nouvelle fois, par une nouvelle polémique sur les tarifs des assurances complémentaires santé, lancée mi-janvier par l’UFC-Que Choisir et à laquelle s’intéresse également l’exécutif. L’analyse menée par Henner sur l’évolution des dépenses de santé depuis le début de la crise pourrait donner encore un peu plus de grain à moudre aux diverses parties prenantes…

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

Cabinet AG PEX

EXPERT CONSTRUCTION H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Covid-19 : une baisse des dépenses de santé plus limitée qu’attendu en 2020

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié