Santé et prévoyance : ce qui a manqué aux accords de branche en 2018

Santé et prévoyance : ce qui a manqué aux accords de branche en 2018

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

L’activité conventionnelle en assurance complémentaire santé et prévoyance a été plus calme en 2018 que durant ces dernières années, fin de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé oblige. Mais la Comarep a tout de même des réserves sur les accords qui lui ont été soumis.

Année 2018 peu dense pour la commission des accords de retraite et de prévoyance (Comarep). Elle a examiné 117 accords sur l’ensemble de l’année 2018, 116 en santé/prévoyance et 1 en retraite complémentaire, plus faible total depuis 2013.

Ces chiffres, qu’avaient déjà communiqués la direction générale du travail (DGT) dans son rapport annuel publié en juillet dernier, ne sont pas surprenants : 2018 a été la première année, depuis 2013 justement, où l’impact de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé aux salariés du privé (au plus tard au 1er janvier 2016) ne s’est guère plus fait ressentir.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction - assurances dommages ouvrages.

Gironde Habitat

22 octobre

33 - BORDEAUX

Prestations de services d'assurances.

OPCO Mobilités

22 octobre

92 - MEUDON

Marché d'assurance construction

Mancelle d'Habitation

22 octobre

72 - MANCELLE HABITATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Santé et prévoyance : ce qui a manqué aux accords de branche en 2018

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié